Base de données open source : SkySQL et Monty Program (MariaDB) fusionnent

Bases de donnéesCloudOpen Source
MySQL, SkySQL, open source, Monty © Andresr – Shutterstock

Consolidation dans le monde des bases de données compatibles MySQL : le créateur de MariaDB fusionne avec SkySQL.

La rencontre n’est pas fortuite ! Monty Program, auteur de MariaDB, et SkySQL sont issus des équipes historiques de la base de donnée open source MySQL qui ont quitté cette dernière après le rachat de Sun par Oracle en 2008.

MariaDB, la dimension NoSQL

Tandis que SkySQL jouait la continuité par la compatibilité de sa base de données avec MySQL, demeurée open source, Monty Program construisait autour du noyau MySQL renommé MariaDB un ensemble de fonctionnalités destinées à s’interfacer avec le monde du NoSQL. Des fonctionnalités qui ont séduit Facebook, Twitter, ou encore Wikipedia. Remarquons la paternité quasi unique de ces deux bases de données attribuée à Michael ‘Monty’ Widenius.

MariaDB affiche en moyenne 500 000 téléchargements annuels, hors des versions intégrées dans certaines distributions Linux.

Réunie sous l’enseigne SkySQL, la fusion des deux équipes de développement a du sens. Partant d’un noyau commun, les deux bases de données évoluent dans l’écosystème MySQL et leurs approches sont complémentaires.

Interopérabilité SQL/NoSQL

La fusion offre l’opportunité de jouer la carte de l’interopérabilité et de réunir les deux communautés pour accompagner le développement, les tests et la correction des bogues. Elle devrait également permettre de réaliser des économies grâce au support partagé, en particulier sur l’ensemble des versions de MySQL, ainsi qu’avec un alignement sur la maintenance des bases de données plus classiques.

Les deux équipes visent également la fédération des fonctionnalités de cloud et de Big Data, ce qui devrait simplifier et là encore réduire le coût des migrations de bases de données.

La fondation MariaDB demeure

Par ailleurs, SkySQL a rejoint la fondation MariaDB, qui continuera d’exister de manière indépendante, tandis que Michael ‘Monty’ Widenius, le fondateur de MySQL & MariaDB, en a été nommé directeur technique (CTO). Une manière de s’assurer de la pérennité de MariaDB.

C’est Patrik Sallner, nommé CEO de SkySQL en mai 2012, qui assurera la direction des deux entités réunies. Tandis que Simon Phipps, le CEO de Monty Program, devient CEO de la fondation MariaDB.

Les conditions de la fusion n’ont pas été révélées. SkySQL a cependant indiqué qu’il accordera plus de ressources à MariaDB afin de rendre la base de données plus ‘NewSQL’, c’est à dire plus interopérable avec les autres bases de données SQL et NoSQL.

Crédit image © Andresr – Shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur