Base de données relationnelle: Amazon RDS investit l'Europe

Cloud

Disponible depuis plusieurs mois aux États-Unis, la solution de base de données relationnelle en mode cloud Amazon RDS s’appuie sur MySQL.

L’Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) est un service de base de données disponible à la demande, en mode cloud.

Cet outil s’appuie sur MySQL, preuve que ce logiciel open source est largement capable de monter en charge. Amazon RDS remplacera efficacement SimpleDB, une solution plus simple et plus légère, mais non relationnelle. Ce produit est important pour la famille de services web d’Amazon (AWS, pour Amazon Web Services), en particulier depuis la sortie de l’offre SQL Azure de Microsoft.

Jusqu’alors, Amazon RDS n’était disponible qu’aux États-Unis. La firme vient toutefois de décider de proposer ce service en Europe, à un tarif qui n’a pas encore été précisé sur le site web des AWS.

Selon Adam Selipsky, vice-président Amazon Web Services, « Amazon RDS est l’un des services AWS qui connait la croissance la plus rapide. Il attire des entreprises de premier plan, qui œuvrent dans le domaine de la technologie, des médias, des communications ou proviennent du secteur public. Depuis le lancement américain d’Amazon RDS, nous avons travaillé dur pour proposer un service de même qualité et d’un prix identique aux clients qui nous ont dit souhaiter déployer des solutions en Europe. Nous sommes heureux d’annoncer la disponibilité d’Amazon RDS dans l’UE aujourd’hui. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur