Base de données : SkySQL amène MariaDB vers la haute disponibilité

Bases de donnéesLogicielsOpen Source

Avec MariaDB Enterprise 1.0, SkySQL propose une solution alliant MariaDB et Galera Cluster. Des fondations qui s’enrichiront par la suite d’autres outils dédiés aux clusters et au Cloud.

Au travers de son offre SkySQL Enterprise, SkySQL entre en concurrence directe avec MySQL Enterprise d’Oracle. Toutefois, la société finlandaise compte bien dépasser les offres de son concurrent américain, en abordant de nouveaux marchés.

En témoigne la sortie de MariaDB Enterprise, solution de nouvelle génération s’articulant autour de l’outil open source de gestion des bases de données MariaDB et de la solution de réplication multi-maître synchrone Galera Cluster. « L’ensemble est packagé et centré autour de MariaDB », nous précise Michael Carney, vice-président des ventes chez SkySQL.

L’accent est ici mis sur la facilité d’installation et d’administration de MariaDB Enteprise. « Les administrateurs et développeurs de bases de données d’entreprises de toutes tailles apprécieront cet outil qui rend facilement accessible une technologie aussi évoluée », prédit Rich Sands, chef de produit MariaDB Enterprise.

Haute disponibilité… et Cloud ?

La cible de cette nouvelle offre ? Les configurations de très haute disponibilité, mais aussi le déploiement de bases de données dans le Cloud. Aujourd’hui, MySQL est le SGBD le plus utilisé dans le nuage (merci à Amazon RDS). La possibilité de mettre en place un cluster de serveurs MariaDB devrait être un argument choc dans le monde du Cloud. Et donner une arme à SkySQL pour bousculer un concurrent appartenant désormais à un groupe dont le produit phare est une base de données propriétaire.

Toutefois, d’autres défauts font que les outils de gestion de bases de données demeurent en partie inadaptés au monde du Cloud. « Ils fonctionnent bien si les données restent proches des utilisateurs », constate Michael Carney. Une des prochaines étapes à franchir consistera donc à proposer des mécanismes de répartition géographique des requêtes et données. Difficile pour le moment de connaître les plans de la société dans ce domaine, même s’il est évident que l’adaptation de MariaDB au monde du Cloud est au cœur de sa stratégie (cloud/sky).

Répartition intelligente des requêtes

Cette V1 de MariaDB Enterprise capitalise donc sur MariaDB, mais également sur Galera Cluster (voir à ce propos notre interview « Sakari Keskitalo, Codership : Galera Cluster offre une meilleure protection contre la perte de données »).

Toutefois, Michael Carney insiste sur le fait que cette offre est avant tout une plate-forme. Elle s’enrichira donc dans le futur de nouveaux composants qui lui permettront de créer des clusters ou des infrastructures Cloud toujours plus efficaces.

La grosse nouveauté de la future V2 de cette solution devrait ainsi être l’intégration de MaxSQL, un proxy intelligent pour bases de données. Il permettra d’analyser les requêtes SQL et de les orienter vers le serveur ad hoc en fonction de leur contenu. Des outils de monitoring permettront d’affiner les règles de routage des requêtes. Un outil très puissant donc. Plus de détails sur MaxSQL se trouvent sur le blog de Mark Riddoch, de SkySQL.

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur