Pour gérer vos consentements :

Base de données : Red Hat Satellite préfère PostgreSQL

Désormais dans le giron d’IBM, Red Hat confirme écarter la base de type NoSLQ MongoDB Community Edition de Red Hat Satellite.

La plateforme de gestion de machines fonctionnant sous Red Hat Enterprise Linux (RHEL) s’appuiera uniquement sur la base de données relationnelle et objet PostgreSQL à l’avenir.

Le mouvement a été initié dès 2016 autour des fonctionnalités de Pulp, outil de gestion de packs logiciels. Puis, dans un deuxième temps, de Satellite.

« L’équipe de développement a décidé qu’une unique base de données relationnelle avec des fonctions de rétablissement (rollback) et de traitement transactionnel était nécessaire », a expliqué dans un billet de blog Dana Singleterry, responsable produit chez Red Hat.

L’éditeur de solutions open source a également souhaité limiter la complexité de l’ensemble. Selon la firme, « un unique système de base de données simplifie l’architecture globale de Satellite et peut faciliter le support, la sauvegarde et la reprise après sinistre. »

Dans ce contexte, Red Hat a jugé que « PostgreSQL est une meilleure solution » pour les types de données et les usages requis par Satellite.

Alerter l’écosystème

La version de MongoDB embarquée dans des éditions existantes de Satellite (à partir de Satellite 6.0) continuera d’être prise en charge. Si un correctif est nécessaire, « l’équipe de Satellite créera un patch pour régler le problème ».

Et ce jusqu’à la suppression progressive de cette base en backend, a précisé le manager.

Aussi, Satellite n’utilisera pas de versions plus récentes de MongoDB sous licence SSPL (Server Side Public License). Une initiative qui, selon Red Hat, ne devrait pas avoir d’impact « significatif » sur les performances de Satellite.

La multinationale a déclaré préparer ses clients et ses partenaires au changement. Cependant, Red Hat n’a communiqué aucune date précise d’abandon effectif de MongoDB.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago