BEA : Oracle n'insistera pas

Cloud

L’éditeur devrait se concentrer sur de nouvelles acquisitions, prévient son patron Larry Ellison

Il est généralement bien difficile de résister aux OPA d’Oracle, pourtant, c’est bien ce qui est en train de se passer avec BEA Systems. Rappelons que le groupe de Larry Ellison a proposé de racheter son compatriote pour 6,7 milliards de dollars. Mais BEA estime que cette offre est insuffisante et demande au minimum 8,2 milliards de dollars.

Visiblement, les exigences du conseil d’administration de BEA sont un poil trop hautes pour Larry Ellison qui, pour une fois, serait prêt à lâcher prise. Selon Associated Press, le patron d’Oracle a expliqué à des analystes qu’il était désormais plus probable qu’Oracle se concentre sur de nouvelles acquisitions plutôt que sur un rachat de BEA.

Ces acquisitions seraient d’ailleurs d’autant plus nombreuses, si le ralentissement de l’économie américaine pesait sur le marché actions, a ajouté Ellison.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur