Belgacom lorgnerait Neuf Cegetel

Cloud

Après l’acquisition de Telindus, l’opérateur historique belge a encore faim

Neuf Cegetel va-t-il battre pavillon belge ? En effet, l’opérateur historique du pays, Belgacom, pourrait bien s’emparer du groupe français, premier opérateur alternatif du marché hexagonal.

Son acquisition est “effectivement une possibilité qui nous intéresse”, a déclaré à la presse belge Didier Bellans, patron de l’opérateur. Et d’ajouter: “Nous avons deux cibles bien identifiées: soit un opérateur mobile dans un pays où le marché est encore en croissance, soit un opérateur haut débit dans un pays voisin”. Il faut dire que Belgacom est dans une phase de croissance externe. Il vient juste de s’emparer de l’intégrateur Telindus qui intéressait aussi France Télécom (voir nos articles). Par ailleurs, le groupe belge est déjà actionnaire de Neuf Cegetel à hauteur de 5 % et des discussions ont déjà eu lieu en 2002. Pour autant, il sera difficile de convaincre les actionnaires principaux de Neuf cegetel que sont Louis Dreyfus et SFR (Vivendi). Ces derniers “veulent a priori conserver leur participation, en tout cas jusqu’à l’introduction en bourse de la société qui pourrait avoir lieu cette année ou l’année prochaine”, précise Didier Bellans. Rien n’est donc joué, mais Neuf Cegetel sait maintenant qu’il constitue une cible de choix pour l’opérateur belge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur