Ben NanoNote : une machine de poche open source

Cloud

Le Ben NanoNote est un terminal de poche économique et très original, puisque le plan de sa carte mère est entièrement disponible sous licence open source.

L’open source s’insinue partout. Ce mouvement initié dans le secteur du logiciel devient ainsi de plus en plus populaire dans celui du matériel. Qi distribue par exemple le Ben NanoNote, un terminal de poche entièrement placé sous licence open source, du plan de la machine en passant par le logiciel interne, le tout fonctionnant bien entendu sous Linux.

Un vrai produit pour les geeks, mais pas seulement. À 99 dollars HT (soit environ 96 euros TTC), le Ben NanoNote est un PDA bien équipé : processeur MIPS XBurst Jz4720 cadencé à 366 MHz, 32 Mo de mémoire vive, espace de stockage de 2 Go, écran couleur de 3 pouces (320 x 240 points), port MicroSD et clavier physique QWERTY. Le tout mesure 9,9 x 7,5 x 1,8 cm, pour un poids de 126 g. Aucune connectique réseau n’est présente en standard, toutefois, divers modules Wifi au format MicroSD seront reconnus.

La Debian est accessible, mais peu de logiciels spécifiques sont disponibles. Nous retrouvons cependant un lecteur audio, quelques outils de productivité personnelle ainsi que des jeux 3D d’ancienne génération : Doom, Duke Nukem 3D et Quake. Ce terminal peut également faire fonctionner la majorité des jeux crées pour la console Dingoo.

Les créateurs de cette machine suggèrent aux personnes voulant se lancer dans l’aventure de se pencher sur le secteur de l’éducation, un domaine où le prix du Ben NanoNote pourrait faire un carton. Ce produit pourrait par exemple faire office d’encyclopédie électronique (avec une version hors-ligne de Wikipedia ) ou de support pour des cours.

bennanonote.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur