Bercy s’en remet à Thales / Amec SPIE pour sa sécurité

Sécurité

Après appel d’offres, c’est ce groupement spécialisé dans les prestations de sécurité qui a emporté le marché

Le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie confie la sécurité globale de Bercy au tandem AMEC SPIE et Thales. Un vaste programme de rénovation des installations de sûreté -projet de sécurisation globale des infrastructures. Le premier est en charge du pilotage de l’opération, de la fourniture et de l’installation des voies de communication, des équipements centraux déportés (unités de taitement local, centrales intrusion …), des périphériques de contrôle d’accès et d’anti-intrusion (système de verrouillage, lecteurs de badges, détecteurs…) et des obstacles physiques de protection périmétrique (tourniquets, sas, barrières …). Thales est responsable de la conception de l’architecture globale de la solution et fournira les systèmes de vidéosurveillance numérique, de contrôle d’accès, de détection anti-intrusion et de supervision globale. «

Nous recherchions un spécialiste en sécurisation des sites, avec une forte expertise technologique et un savoir-faire reconnu en conception, intégration et déploiement de systèmes de sécurité. Les solutions techniques et les références industrielles présentées par l’association des deux groupes Thales et AMEC SPIE répondaient tout à fait à notre demande», déclare Yves Guillaume, chef de projet du ministère. Une «capacité à maîtriser, intégrer et maintenir des solutions innovantes mettant en oeuvre les plus récentes avancées technologiques en vidéosurveillance numérique et analyse intelligente de l’image» explique le choix de Bercy, selon Pierre Maciejowski, directeur général des activités ‘Security Systems’ de Thales. Pas d’indication sur le montant du contrat… 3.000 points d’intrusions possibles…

Le contrat prévoit la gestion d’environ 150 caméras de vidéosurveillance, 6 équipements d’enregistrement numérique et d’analyse d’image, 400 lecteurs de badges à technologie de proximité et 20.000 badges sécurisés sans contact! Ce nouveau système permettra la surveillance de plus de 3.000 points d’intrusion du site et sera opéré depuis un centre ultra-moderne de gestion des opérations de sûreté. Un mur d’images de 3m par 2m permettra de visualiser et de superviser l’ensemble des installations. Avec une surface de 216.000 m², 6000 agents y travaillant et plus de 450 visiteurs y transitant chaque jour, les bâtiments du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie à Bercy constituent un site éminemment sensible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur