BeTouch : Acer lance sa nouvelle série de smartphones Windows Mobile

Réseaux

Avec BeTouch et le NewTouch, Acer espère conquérir une part significative du marché des smartphones grand public comme entreprise avec Microsoft Windows Mobile 6.5.

A la veille de la sortie officielle de Windows Mobile 6.5, Acer dévoile une nouvelle gamme de smartphones. Le modèles BeTouch visent avant tout l’entrée et le milieu de gamme tandis que le NewTouch représente le haut du panier. A ce titre, il se destine plus au monde professionnel que les modèles BeTouch mais ne s’interdit pas de toucher le marché grand public. Et inversement pour les BeTouch.

Design élégant, ergonomie poussée et tarifs attractifs constituent, selon Acer, le trio gagnant qui va permettre au constructeur taïwanais de s’installer de manière déterminante sur le marché des smartphones afin de « prendre une dimension équivalente à notre position sur les produits portables », affirme Aymar de Lencquesaing, senior corporate vice president de Acer SHBG (la filiale mobile). Pour mémoire, Acer est devenu le numéro 1 mondial des netbook et est également le premier sur nombre de marché, dont l’Europe.

Acer a notamment beaucoup investi sur l’ergonomie et exploite avantageusement les possibilités de personnalisation qu’autorise désormais Windows Mobile 6.5. Par défaut, les écrans des nouveaux smartphones propose 6 icônes d’applications par défaut, extensible jusqu’à 9. « Je ne crois pas que l’utilisateur a besoin de 30 application mais de 5 ou 6 quotidiennement », justifie Yohan Bibay, vice-président marketing d’Acer mobile. L’accès à la plate-forme applicative Marketplace de Microsoft n’en reste pas moins proposée mais « en niveau 2 ».

L’interface Acer UI 3.0 a donc été conçue autour de la notion d’Internet mobile et ce besoin de « rester connecter en permanence avec ses amis », relève le responsable. Une application « hub » agrège donc les échanges issus de Blogger, FlickR, Facebook ou encore YouTube. Et le carnet d’adresse s’enrichit d’une fonction qui permet d’afficher automatiquement les mises à jour des profils des contacts. Le tout dans une nouvelle interface qui simplifie la saisie du calendrier, des courriels, etc. L’Acer Synch permet la synchronisation, en wifi (pour les terminaux équipés), des données entre le PC fixe et le téléphone ou bien en mode « cloud ».

Les quatre modèles présentés sont tous tactiles. Le BeTouch E100 (et sa déclinaison E101, Edge uniquement) vise clairement les consommateurs avides de personnalisation. Un besoin symbolisé par les coques en couleurs qui accompagneront le terminal. Compatible 3G+ (HSD/UPA), le smartphone dispose d’un écran de 3,2 pouces et affiche une autonomie de 5 heures. Il dispose d’une molette de navigation, du Bluetooth, GPS (A-GPS), de 256 Mo de mémoire extensible à coup de micro SD (jusqu’à 32 Go), etc.

Côté applicatif, Windows Mobile oblige, on retrouve la suite bureautique Office mobile (Word, Excel, PowerPoint, OneNote) et Internet Explorer 6 pour la navigation. Outlook pourra être secondé par Hotmail mais aussi Gmail. Maps et Street View, Latitude, Traffic et la recherche en ligne constituent les autres applications Google présente sur les BeTouch. Comme quoi, la cohabitation Microsoft Google ne se limite plus aux plates-formes des PC.

Le BeTouch E200 hérite des même caractéristiques que l’E100 mais dispose d’un vrai clavier physique coulissant. A noter qu’il offre également une meilleure résolution de capture photo (3 mégapixels au lieu de 2 pour l’E100) mais son écran perd un peu en surface : 3 pouces au lieur de 3,2.

Pour la montée en puissance, il faudra se tourner vers le NewTouch (commercialisé sous le nom de NeoTouch dans le reste du monde mais, pour des raisons de marque, Acer a adapté sa stratégie marketing sur le marché français). Ce terminal doté d’un large écran tactile de 3,8 pouces embarque un processeur Qualcomm 8250 à 1 GHz ainsi qu’un coprocesseur graphique pour supporter les vidéos HD. Appareil photo 5 mégapixels avec flash LED, accéléromètre, wifi 802.11b/g, etc. Là aussi, l’autonomie annoncée est de 5 heures d’utilisation. Une configuration matérielle proche du TG01 de Toshiba également sous Windows Mobile et proposé sur le réseau Orange.

Les BeTouch et NewTouch intègrent pour leur part le réseau SFR en France (ainsi que Bouygues Télécom Entreprise) qui proposera respectivement les terminaux pour 39 et 69 euros avec des forfaits Internet mobile sur 2 ans d’engagement. L’opérateur met en avant la facilité d’usage qui « devient l’élément d’adoption des terminaux en entreprise ». Auquel s’ajoute les économies d’échelles sur plusieurs milliers de smartphones ainsi que l’administration simplifiée distante pour les directions informatiques. Sans oublier les applications métiers. SFR annonce travailler en ce sens avec plus de 300 partenaires développeurs. Autre usage possible, le smartphone comme modem 3G pour le laptop. Un service de plus en plus ouvert pour les entreprises.

Les BeTouch et NewTouch d’Acer seront par ailleurs disponible chez les détaillants mais à des tarifs plus élevés. Les BeTouch E100 et E101 sont respectivement proposés 299 et 229 euros tandis que le E200 s’élève à 329 euros. Enfin, la crème NewTouch s’obtiendra à 449 euros. Windows Mobile n’est pas la seule plate-forme présente dans les développements d’Acer. Le constructeur taïwanais devrait annoncer dans les prochaines semaines (le temps de laisser passer le boulet Windows Mobile 6.5) ses solutions sous Android, l’environnement pour smartphone chapeauté par Google.

Le BeTouch E200 d’Acer.” class=”aligncenter” />


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur