Big data : Orange Business Services absorbe Business & Décision

Initié au printemps 2017, confirmé l’automne dernier, le rapprochement entre Orange Business Services et Business & Décision est pratiquement bouclé.

Le groupe Orange a annoncé mardi 5 juin avoir finalisé, via sa filiale Network Related Services (NRS), l’acquisition au prix de 7,70 euros par action de 59,10% du capital de Business & Décision. La famille du fondateur, feu Patrick Bensabat, détenait auparavant majoritairement l’entreprise française de conseil et services IT. Orange bénéficie également de promesses croisées sur 4,88% du capital restant à la famille Bensabat. L’opération représente un montant global de près de 36 millions d’euros.

Le directeur exécutif d’Orange Business Services, Helmut Reisinger, s’en félicite. Cette acquisition vient « renforcer significativement les activités d’Orange Business Services dans la gouvernance et l’analyse des données en France et à l’international », a-t-il déclaré.

À la suite de cette opération, Orange ambitionne de déposer auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) un projet d’offre publique d’achat simplifiée portant sur la totalité des actions Business & Decision encore disponibles. Une offre au prix de 7,93 euros par action Business & Decision. La société serait ainsi valorisée 62,5 millions d’euros.

Science des données

Orange a également annoncé la nomination des quatre nouveaux membres du conseil de Business & Decision : une administratrice indépendante (Catherine Daneyrole) et trois représentants d’Orange (Thierry Bonhomme, Béatrice Felder, Jean-Michel Thibaud).

Le nouveau conseil ainsi formé a nommé Béatrice Felder directrice générale et Valérie Lafdal directrice générale déléguée en charge des activités France de Business & Decision.

« La data et le numérique » sont des domaines clés pour Business & Decision, a souligné Béatrice Felder. L’entreprise va désormais bénéficier « de l’étendue des compétences d’opérateur/intégrateur d’Orange Business Services. Et ce dans l’internet des objets, le cloud, la cybersécurité et le développement applicatif ». Elle profitera aussi « de l’envergure de son réseau commercial pour accompagner les multinationales ».

(crédit photo © Sam72 – shutterstock))