Pour gérer vos consentements :

Big data : qui sont les principaux fournisseurs de stockage ?

Le cloud public ? Il ne sert plus simplement à étager les données non structurées. Gartner en fait le constat dans son dernier Magic Quadrant consacré au NAS scale-out et au stockage objet. La tendance n’est pas nouvelle. Mais elle s’est, selon le cabinet américain, accentuée cette année, en support de nouveaux usages applicatifs.

Autre marqueur qui s’est affirmé : l’adaptation des offres aux workloads IA. Aussi bien chez les fournisseurs établis que chez des concurrents émergents. Parmi ces derniers, il y a VAST et WekaIO. Le premier a droit à une « mention honorable » avec ses appliances flash. Le second est présent au Quadrant, dans la catégorie des « visionnaires ». Il y côtoie NetApp, Nutanix, Quantum… et Red Hat. Celui-ci reste sur les tablettes malgré son acquisition par IBM, placé quant à lui parmi les « leaders ».

Le positionnement des fournisseurs dans le « carré magique » repose sur deux axes : « vision » et « exécution ». En fonction de celui auquel on donne la priorité, la hiérarchie varie. Aussi, le tableau qui suit n’est pas à prendre comme un classement. Il reprend toutefois l’ordre dans lequel sont placées les quatre typologies d’offreurs : « leaders », « challengers », « visionnaires » et « acteurs de niche ».

Fournisseur Date de création Siège social
1 Dell Technologies 2016 États-Unis
2 IBM 1911 États-Unis
3 Qumulo 2012 États-Unis
4 Scality 2009 France
5 Pure Storage 2009 États-Unis
6 Hitachi Vantara 2017 États-Unis
7 Cloudian 2011 États-Unis
8 Huawei 1987 Chine
9 NetApp 1992 États-Unis
10 Nutanix 2009 États-Unis
11 Red Hat 1999 États-Unis
12 WekaIO 2014 États-Unis
13 Quantum 1980 États-Unis
14 Inspur 2000 Chine
15 DDN 2007 États-Unis

Open source : oui pour les fournisseurs-contributeurs

À quoi s’attendre avec ces quinze fournisseurs ? Les critères d’inclusion au Quadrant donnent une idée. Il fallait notamment :

– Avoir réalisé plus de 10 M$ de C. A. sur ce marché entre le 1er mai 2020 et le 31 avril 2021

– Disposer, en prod, d’au moins 75 clients à plus de 500 To de capacité brute

– Avoir un minimum de 20 clients en prod dans au moins trois des quatre régions géographiques suivantes : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe-Moyen-Orient-Afrique et Asie-Pacifique

– Détenir la propriété intellectuelle sur les produits commercialisés et les développer. Ou, s’ils se fondent sur de l’open source, faire partie des dix principaux contributeurs (en volume de code sur les 12 derniers mois).

Sur le volet technique, architecture distribuée obligatoire : chaque nœud de stockage doit être autosuffisant (pas de partage de mémoire, ni de disque). Et, par ailleurs :

– Système de fichiers unifié capable d’aller au-delà de 500 To

– Extensibilité à 2 Po sur l’espace de nom global

– Prise en charge de plus de 4 nœuds par cluster

Dans l’esprit des acheteurs, la dissociation entre NAS scale-out et stockage objet est rare, explique Gartner. Mais lorsqu’on décide de rester sur site, on choisit encore souvent soit l’un, soit l’autre.

Photo d’illustration © KanawatTH – Adobe Stock

Recent Posts

Cloud : AWS change de RSSI

CJ Moses, CISO adjoint et VP Security Engineering d'AWS, prendrait le relais de Stephen Schmidt,…

2 jours ago

Stockage primaire : que surveiller après la révolution flash ?

La mémoire flash désormais bien installée, comment évolue le marché du stockage primaire ? Aperçu…

2 jours ago

Ingénierie : 4 propositions avant la présidentielle 2022

Réindustrialisation, souveraineté énergétique, transition climatique... Syntec Ingénierie fait ses recommandations aux candidats à la présidentielle…

2 jours ago

Avenir de l’open source : les alertes se multiplient

Que faire face aux entreprises qui se nourrissent de l'open source sans contribuer en retour…

2 jours ago

Numérique et environnement : ces 7 start-up portées par Microsoft

Microsoft et ses partenaires soutiennent 7 jeunes pousses européennes, de Carbon Time à Space4Good, via…

3 jours ago

Tanzu Application Platform : VMware a-t-il trouvé son OpenShift ?

Top départ pour Tanzu Application Platform. Avec ce PaaS pour Kubernetes, VMware concrétise une démarche…

3 jours ago