Big Data : Thales s’offre l’Américain Guavus pour 215 M$

Thales se porte acquéreur de la société américaine Guavus, un spécialiste du Big Data temps réel. La société française mettra au maximum 215 millions d’euros (196,5 M) sur la table pour cette entreprise de 250 personnes (dont 140 en Inde, dans la R&D). Le chiffre d’affaires de Guavus sur l’exercice en cours devrait dépasser seulement les 30 millions de dollars. Un rachat au prix fort donc. Le prix d’acquisition définitif dépend toutefois de l’atteinte d’objectifs de croissance du chiffre d’affaires chez Guavus.

Fondé en 2006 par son actuel Pdg, Anukool Lakhina, et basé à San Mateo (Californie), ce spécialiste du Big Data se focalise sur le marché des opérateurs télécoms et traite chaque jour plus de 5 Po de données pour ce secteur, selon un communiqué du groupe français. Parmi ses clients, Guavus compte par exemple les 5 premiers opérateurs mobiles nord-américains (AT&T, Rogers, Sprint, T-Mobile et Verizon), 4 des 5 opérateurs de « backbone » Internet américains et 7 des 8 premiers ‘câblo’.

Amener Guavus dans l’aéronautique, la défense, la sécurité

Les solutions de Guavus, assemblées dans la Reflex Platform, sont issues des travaux de recherche de son fondateur, lors de son doctorat. Les logiciels maison corrèlent et fusionnent des données de flux issus des réseaux avec celles résidant dans les bases de données opérationnelles afin de créer des analyses temps réel.

« Combinée avec nos compétences établies dans les autres technologies clés du numérique, l’acquisition de Guavus représente un formidable accélérateur de notre stratégie digitale au profit de nos clients, explique Patrice Caine, le Pdg de Thales (en photo). L’application aux grands métiers de Thales des technologies et des expertises de Guavus en matière d’analyse de données massives va renforcer notre capacité à accompagner la transformation digitale de nos clients, que ce soit dans l’aéronautique, l’espace, la signalisation ferroviaire, la défense ou la sécurité. »

Autrement dit, c’est en amenant les solutions de Guavus dans d’autres secteurs d’activité que Thales compte rentabiliser son investissement. Dans son communiqué, le groupe français cite notamment les compagnies aériennes, les opérateurs de satellites, de contrôle aérien, de métros ou de trains, les forces armées ou les responsables de la sécurité des grandes infrastructures urbaines ou énergétiques. Le site de Guavus indique que cette diversification était déjà amorcée par l’éditeur californien, notamment en direction des applications IoT. En toute logique, puisque ces dernières ont, elles aussi, besoin de combiner des données de flux avec des informations stockées en base.

A lire aussi :

OIV : Thales donne la French Touch à la threat intelligence de Cisco

Thales complète ses outils de chiffrement en rachetant Vormetric

Thales met la main sur les services de cybersécurité d’Alcatel-Lucent

Crédit photo : Q. Reytinas/THALES

Recent Posts

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

9 heures ago

IA et Data : 10 métiers qui rappportent le plus en France

Quels sont les métiers dédiés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données, dont les rémunérations…

10 heures ago

Indice de réparabilité : comment s’en sortent iPhone et MacBook ?

En application de la loi AGEC, Apple affiche un « indice de réparabilité » pour…

12 heures ago

CentOS : après les devs, Red Hat tente de retenir les projets open source

Red Hat continue d'actionner des leviers pour pallier l'abandon de CentOS. Le dernier en date…

15 heures ago

Slack : un apport moins financier que fonctionnel pour Salesforce ?

Au-delà de son apport fonctionnel, quelle manne financière Slack peut-il représenter pour Salesforce ? Ce…

16 heures ago

Sécurité cloud : Sysdig porte eBPF probe auprès de la CNCF

Avec le module de noyau sysdig, eBPF probe, tous les composants de base de Falco,…

16 heures ago