Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudRéseaux

BigQuery de Google permet désormais d’explorer la blockchain Ethereum

Google importe désormais dans Google Cloud de manière quotidienne les données de la blockchain Ethereum à l’aide de son service de type infrastructure en tant que service public (IaaS) BigQuery. De quoi permettre à ses utilisateurs d’effectuer des analyses.

Toutes les données historiques se trouvent dans le jeu de données « bigquery-public-data: bitcoin_blockchain » qui est mis à jour toutes les 10 minutes.

Ethereum après Bitcoin en février 2018

La firme de Mountain View annonce, dans un billet de blog, en effet que « les données de la blockchain Ethereum sont maintenant disponibles pour l’exploration avec BigQuery. Toutes les données historiques se trouvent dans le jeu de données ethereum_blockchain, qui est mis à jour quotidiennement. »

Cette annonce fait suite à celle de début 2018, qui a permis à la blockchain du bitcoin d’entrer dans BigQuery. A cette occasion, Google expliquait que l’augmentation de la transparence des systèmes de cryptomonnaie «rendait les données contenues plus accessibles et utiles».

Ethereum possède ainsi une API pour toute une gamme de fonctions couramment utilisées, telles que l’état des transactions, les informations sur les adresses de portefeuille et les soldes, mais n’offre pas encore d’accès aux données agrégées stockées sur la blockchain.

Une meilleure compréhension des blockchains

De surcroît, le projet baptisé Ethereum ETL est disponible sur GitHub et contient tous les codes sources utilisés pour extraire les données de la blockchain Ethereum et les charger dans BigQuery.

L’objectif est d’aider les utilisateurs à mieux comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en rendant les données de leurs blockchains plus transparentes.

La jonction entre Ethereum et BigQuery permet d’analyser des diagrammes montrant tous les transferts Ethereum et les coûts de transaction agrégés.

Google a également développé un outil pour visualiser les smart contracts. La société a présenté plusieurs exemples de requêtes et de visualisations intéressantes sur les données Ethereum, notamment celles liées à la dap CryptoKitties, qui est l’un des smart contracts les plus populaires du réseau Ethereum.

D’autres exemples permettent d’examiner les données des smart contract de type ERC-20 et les transactions liées à la crypto-monnaie OmiseGO.

(Crédit photo : @Google)

Recent Posts

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

15 heures ago

Microsoft peine à convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

16 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

17 heures ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

18 heures ago

Silicon Data Awards 2022 – A vos candidatures !

La 1ère édition des Silicon Data Awards est lancée ! Rejoignez le concours avant le…

18 heures ago

Open Source : entre la SFC et GitHub, le torchon brûle

L'entrée en phase commerciale de Copilot ne passe pas. La Software Freedom Conservancy (SFC) a…

21 heures ago