Bilan d’étape pour Office 365

CloudLogiciels

Si Microsoft reste avare de chiffres sur l’adoption d’Office 365, l’ensemble des services cloud de Redmond connaît une forte hausse, assure l’éditeur.

Lancé le 28 juin dernier, l’offre Microsoft de services en ligne Office 365 (Exchange, Office, Sharepoint…) a droit à son premier bilan de fin d’année. « Office 365 en passe devenir le produit à la plus forte croissance en terme d’adoption », assure un porte-parole de Microsoft à notre confrère ITespresso.fr. Avec une limite tout de même, puisque « la croissance se compare aux offres B2B de Microsoft et ne peut donc être mise en parallèle avec Windows 7 qui touche à la fois le grand public et les entreprises ».

Aucun chiffre précis, mais une tendance : « Sur l’ensemble de nos services Cloud grand public et professionnel [nous avons] 1 milliard d’utilisateurs et 20 millions d’entreprises », énonce l’éditeur par voie de communiqué Une masse impressionnante d’utilisateurs dont lesquels se noient ceux d’Office 365, donc.

Néanmoins, le marché est clairement à la hausse. L’institut IDC prévoit qu’en 2012, 80  % des investissements IT auront lieu sur le cloud. Surtout, les PME formeraient le gros du peloton d’utilisateurs. « 90  % des clients d’Office 365 emploient moins de 50 salariés, affirme Microsoft. Dans les PME, l’offre est privilégiée pour la partie messagerie, c’est-à-dire Exchange. » Pour les autres produits de la suite, cela semble fortement dépendre des différents profils d’entreprise.

Une trentaine d’améliorations

L’arrivée des services cloud est loin d’être anodine. « L’adoption de 365 est synonyme de grosse réorganisation », au sein de l’entreprise. Un certain désordre, commun à la plupart des migrations vers le cloud. Mais comme pour la plupart des solutions déportées dans le nuage, le résultat est généralement très positif pour les bénéfices. Office 365 apporterait « une optimisation des coûts allant de 10 à 50  %, et une efficacité accrue des utilisateurs », affirme l’éditeur qui ne va de toute façon pas dire le contraire.

Fort de ce succès d’adoption déclaré, Microsoft a poursuivit les développements de sa plate-forme. La semaine dernière, l’éditeur dévoilait une trentaine de nouveautés à son service 2.0. Parmi celles-ci, on y trouve les Business Connected Services sur SharePoint (connection sécurisée aux applications métiers de l’entreprise), le support amélioré de Windows Phone 7.5 (Mango) afin de mettre à jour ses contenus SharePoint depuis un smartphone Microsoft, l’extension du support de Lync à l’environnement Mac (mais visiblement pas iOS) ou encore la visualisation des documents Office depuis Outlook Web App, autre offre applicative en ligne de Redmond. On trouvera la liste complète (en anglais) des nouveautés d’Office 365 sur cette page.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur