Bilan SAPPHIRE’06 à Paris: SOA, PME et contrats prometteurs

Régulations

Les Journées SAPPHIRE’06 qui se sont tenues à Paris, les 30 mai, 1er et 2 juin, ont été l’occasion de confirmer les orientations stratégiques du numéro 1 des ERP: les moyennes et petites entreprises, et les nouvelles architectures ouvertes aux services (SOA). Sans oublier un contrat: la Mairie de Paris

Ce grand rassemblement SAP européen à Paris n’a pas manqué d’impressionner les quelque 8.000 visiteurs qui sont venus Porte de Versailles.

Près de 500 partenaires étaient présents, occupant généreusement tout le hall 1 de Paris Expo. Et une partie du Salon -salles de presse, salles de réunion – débordait sur un second hall! Sur la base de ces critères, cette manifestation SAP aura été remarquable. Côté contenu, on a retenu l’accent mis sur l’engagement du groupe européen en faveur des architectures ouvertes aux services ou SOA (‘services open architectures‘) Parmi les annonces, on a noté les précisions apportées sur la “Services-Enabled ERP Suite”, tant en termes de stratégie que d’outils concrets. Il s’agit d’une “première appliance SOA prête à être connectée à des applications centrales composites“. SAP rend public une première appliance SOA prête à être connectée à des applications centrales composites. cette appliance vise à aider les entreprises à mettre à niveau les fonctionnalités de leur logiciel ERP (Enterprise resource planning) tout en tirant parti des nouvelles technologies et applications “composites” qui s’appuient sur des architectures ouvertes. Il s’agit de faciliter l’exploration, la distribution et le déploiement de centaines d’applications conçues en partenariat avec des sociétés se service ou des intégrateurs – ces applications “composites” étant pré-chargées et prêtes à être utilisées. La nouvelle version MySAP compte “plus de 300 nouvelles fonctions ou améliorations“. Et signe d’ouverture, SAP rappelle la sortie de son offre d’interfaçage Duet Software, résultat d’un partenariat avec Microsoft, qui permet le partage direct des données avec les applications Office (Excel, Word…) SAP a également fait état du succès de son offre d’ERP MySAP (dont une version nouvelle vient d’être annoncée) auprès de clients avec migration réussie depuis la version SAP R/3 comme Air France, les firmes suisse Erdgaz Zürich et Edelweiss, le groupe US CHEP International. Autre introduction à l’occasion des ces journées européennes, Next Evolution, qui repose sur la plate-forme SAP Netweaver. En parallèle, la filiale SAP France s’est félicitée d’annoncer la signature d’un nouveau contrat avec la Mairie de Paris. Il porte sur le portefeuille de SAP dédié au secteur publice et, plus précisément, au management des opérations financières. L’un des objectifs affichés est d’obtenir un mode de gestion plus transparent au regard des 2,1 millions de parisiens contribuables. Le système doit également permettre de créer des pratiques et des processus respectant le nouvelle Loi Organique des Lois de Finances (ou LOLF). Le choix de SAP par la Mairie de Paris est lié également à la possibilité d’un fonctionnement sur système d’exploitation ouvert, Linux. ( A suivre / avec interview video de Pascal Rialland, dg de SAP France )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur