Bill Gates double ses dons contre les épidémies

Régulations

La fondation de Bill Gates va verser 250 millions de dollars supplémentaires au profit de la lutte contre les maladies épidémiques

L’Organisation mondiale de la santé appartient à ces structures qui luttent contre les inégalités mondiales, mais manquent cruellement de moyens. Bill Gates, l’homme le plus riche du monde, met personnellement la main à la poche pour compenser cette faiblesse.

Le bénéficiaire de la rallonge de 250 millions de dollars, qui vient doubler le premier don de la fondation effectué en 2003, est le ‘Grand Challenge in Global Health‘, le programme de lutte contre les épidémies : malaria, polio et grippe. “Je suis un optimiste. Nous avons une chance historique de construire un monde où les gens, où qu’ils soient nés, peuvent bénéficier de soins préventifs, de vaccins et de traitement dont ils ont besoin pour vivre en pleine santé“, a déclaré Bill Gates. Le cofondateur de Microsoft participe financièrement à divers programmes de l’ONU, des programmes de formation, d’accès à l’informatique, et de santé. C’est loin d’être le cas de tous les milliardaires candidats au classement Fortune 500? Ce nouveau don fait suite à celui de 750 millions de dollars au profit de la vaccination révélé en début d’année. En revanche, on peut s’interroger sur la portée réelle de ces dons, sans pour autant avoir les dénigrer, bien évidemment. Mais les grands programmes internationaux pour la santé n’ont pas été mis au jour depuis 1981. Les orientations ne correspondent donc plus pour certaines aux besoins réels des pays qui en ont vraiment besoin. Ainsi l’Afrique, qui cumule le triste record d’être la première victime de la malaria, avec 89% des cas déclarés, réclame depuis longtemps un programme de lutte contre la prolifération des moustiques?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur