Bill Gates n’est pas embarrassé par le retard de Vista

Régulations

Le plus important pour la firme de Redmond ce n’est pas d’arriver à l’heure

Ce n’est pas la première, ni la dernière fois que Microsoft joue la carte du “prime time” raté. L’explication donnée :

“plus l’on découvre de nouveaux bugs dans la version bêta plus la sortie de l’OS tant attendu est repoussée.” De quoi faire languir le chaland, il n’y a pas à dire, bravo l’artiste ! Le numéro un de Microsoft est vraiment un expert du marketing.

La prochaine mouture de son système d’exploitation, Vista devrait être reportée. C’est le patron de Microsoft en personne qui l’a annoncé lors d’une visite en Afrique du Sud dans une formule dont il a le secret : “il y a 20 % de chances pour que Vista n’arrive pas en janvier prochain, mais 80 % pour qu’il sorte à temps”.

Gates a déclaré non sans une certaine ironie : “nous devons absolument résoudre les problèmes de l’OS avant sa sortie. Si les retours que nous avons sur les bêta tests ne sont pas concluants, je serai content de retarder sa sortie”

Pourtant, un retard serait plutôt une mauvaise nouvelle pour le groupe et ses partenaires logiciels qui n’attendent que le feu vert de sir Bill pour lancer une nouvelle génération de produits et de services conçus pour Vista. Les décideurs vont donc devoir s’armer de patience ou bien céder à la tentation et sortir leurs produits avant la sortie de la version finale de l’OS.

D’après les propos de Gates, Microsoft dépense entre 8 et 9 millions de dollars dans le développement de Vista et de la suite bureautique Office 2007.

Steve Ballmer a profité du “Worldwide Partner Conference” qui s’est déroulé à Boston pour déclarer que : “le retard de Vista est justifié par la qualité de l’OS” et il a tenu a rassuré ses partenaires en comparant la sortie du système d’exploitation à celle d’un Blockbuster.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur