Bill Gates place IE au c?ur de ses projets Web

Régulations

Mix ’06 : entre mea culpa et séduction, Bill Gates a reconnu les erreurs de Microsoft sur Internet Explorer, mais plus encore misé sur l’avenir du Web avec la prochaine version de son navigateur

Nous ne pouvons être centrés sur le périphérique ? nous devons nous centrer sur l’utilisateur.” Bill Gates le patron et co-fondateur de Microsoft, n’a pas manqué lors de son intervention au Mix ’06, le forum des technologies Web de l’éditeur, de rappeler le nouveau leitmotiv du géant du logiciel, le client. Mais l’objectif de l’intervention de Bill Gates était moins de rappeler la stratégie du groupe que de séduire les acteurs du développement Web. Et en particulier de redorer le blason quelque peu terni d’Internet Explorer. Pour cela, Bill Gates n’a pas manqué de faire le mea culpa de la firme sur ses erreurs passées, comme de trop tarder à introduire dans son navigateur vedette, qui équipe pas moins de 90 % des PC de la planète, les innovations tant attendues sur les technologies des ‘browser‘. “Dans un sens, nous faisons notre mea culpa en disant que nous avons attendu trop longtemps une nouvelle version de notre navigateur. (?) Nous sommes très investis dans le navigateur comme plate-forme.” Le mot est lancé, face à ses compétiteurs ? Firefox de la fondation Mozilla ou Opera ? qui ne cessent de grignoter des parts de marché, Microsoft riposte avec une nouvelle stratégie, faire de IE le c?ur de ses projets Internet, l’outil de développement des futurs sites et environnements Web. Pour répondre à ce challenge, Bill Gates a rappelé les innovations qui seront présentes dans IE7, pour améliorer l’expérience de l’utilisateur et la sécurité de la navigation, et intégrer les nouvelles technologies comme les flux RSS (Real Simple Syndication). Internet Explorer 7 sera disponible avant la fin de l’année, intégré dans Windows Vista, le futur OS de Microsoft, qui proposera parallèlement et au même moment une version pour Windows XP. Pour les autres et plus anciennes versions de Windows, il faudra très certainement penser à se mettre à jour. Mais l’objectif de Microsoft sur le MIX ’06, et face à son public de développeurs et de designers Web, c’est d’abord de proposer une alternative crédible au trio infernal pour la construction des sites et applications Web : Adobe ? Macromedia ? Apple. C’est pourquoi Bill Gates a clairement positionné IE7 en plate-forme Web. D’ailleurs, l’éditeur proposait un stand où les éditeurs, invités par Microsoft de toute l’Amérique du Nord, pouvaient tester la compatibilité de leurs développements sur la dernière version ‘test’ d’IE7. Sans oublier le très attendu Microsoft Expression, en partie successeur de Frontpage, un ensemble d’outils de design des sites Web. Et Bill Gates de conclure en extrapolant “au-delà du navigateur“, avec la présentation d’outils qui permettront dans un futur très proche de proposer des applications connectées sur divers appareils, comme l’Ultra Mobile PC (UMPC) nom de code ‘Origami’ annoncé au Cebit. Décidément, Bill Gates sait retomber sur ses pieds !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur