Bill Gates: Windows est plus sûr grâce aux hackers…

Sécurité

Quelques heures avant que le virus Mydoom ne commence à proliférer, le big boss de Microsoft expliquait à Londres tout le bien que l’on doit aux pirates informatiques…

« Les codeurs de virus et autres hackers ont contraint MicroSoft à développer des applications mieux sécurisées » -voilà ce qu’a dit, en substance, Bill Gates ce 26 janvier, lors du forum « Developing Software for the Microsoft Platform ». Bill Gates a redit qu’une amélioration de la sécurité était vitale et stratégique pour le succès de la gamme .NET. Selon lui, MicroSoft a tiré les leçons des dernières épidémies virales. La priorité du jour est de prévenir toutes nouvelles attaques. L’éditeur a travaillé à affiner ses techniques d’inspection, à améliorer la qualité de chaque ligne de code et à développer des technologies de « firewall » (pare-feu). Autre constat positif: les vers/virus du type « blitz », tels que Code Red, Slammer, Blaster ou Nachi, ont permis à tous les OS MicroSoft de disposer d’un système automatisé de distribution de ‘patches’ réparateurs. Bref, les ‘hackers’ auraient permis à MicroSoft de prendre de l’avance par rapport aux OS alternatifs, tels que Linux ou Mac OS ». Autre concession: la plus grande faiblesse réside aujourd’hui dans le facteur humain:  »

S’assurer que les clients appliquent bien les patches de sécurité est notre grande préocuppation pour MicroSoft. Seuls 20% des clients se mettraient à jour régulièrement. Norman Girard, Vulnerabilite.com (c)


Avis d'experts de l'IT