Pour gérer vos consentements :

BitTorrent accélère sur le navigateur sur projet Maelstrom

BitTorrent passe à la vitesse supérieure avec son navigateur internet décentralisé baptisé Project Maelstrom en lançant la version bêta et en publiant de nouveaux outils de développement. Initialement connu pour le développement du protocole réseau en mode peer-to-peer (P2P), BitTorrent est en quête d’une nouvelle image et veut promouvoir rien de moins qu’un nouvel Internet. La société Internet californienne désire rompre avec son image associée au piratage et au partage illégal de fichiers multimédia via des destinations sulfureuses telles que The Pirate Bay.

Dans cette optique, BitTorrent multiplie les initiatives dans ce sens. Elle s’est ainsi tournée vers les producteurs et artistes en leur proposant le programme BitTorrent Bundle, assurant la distribution légale de contenus. Elle produira également sa propre série TV baptisée « Children of the Machine » pour une diffusion en P2P via BitTorrent à l’automne 2015.

Mais, BitTorrent se fait aussi l’apôtre du web en mode distribué. A cet effet, en décembre dernier, elle publiait la version alpha de son navigateur internet Project Maelstrom opérant de manière décentralisé en P2P.

Une arme anti-NSA opportuniste

Les contenus ne sont ainsi plus stockés sur des serveurs, ce qui permet d’éviter que la NSA n’y fourre son nez. Cette philosophie et cette technologie jouissent en effet d’une aura particulière après les révélations entourant les agissements de la NSA faites par le lanceur d’alerte Edward Snowden. On peut d’ores et déjà dire que BitTorrent arrive au bon moment avec sa nouvelle vision du Web, même si BitTorrent dément, à mots couverts, tout opportunisme.

« C’est une vision de l’Internet que nous avons longtemps soutenu au sein de BitTorrent »; annonce ainsi Eric Klinger, le P-DG de la société, dans une contribution de blog. « Nous croyons que c’est une innovation nécessaire pour maintenir un réseau véritablement neutre et uniquement basé sur le contenu.  »

La société a commencé par se demander ce qui se passerait si le Web fonctionnait de la même manière que BitTorrent. Elle y a répondu en développant Project Maelstrom, un mot synonyme de puissant tourbillon, dans lequel les internautes, les développeurs et les éditeurs de contenus doivent maintenant s’engouffrer pour que le projet puisse décoller et prendre corps, explique ITespresso.

Déjà 10 000 développeurs

C’est la vocation de la version bêta du navigateur qui est dès à présent accessible pour tous les utilisateurs de Windows (la version pour OS X étant prévue pour « bientôt »), tout comme de nouveaux outils de développement.

BitTorrent précise par ailleurs que depuis décembre, la communauté gravitant autour de son navigateur a d’ores et déjà grossi avec plus de 10 000 développeurs et 3 500 éditeurs de contenus, sans afficher le nombre de testeurs de la version alpha. Pour la plupart, il s’agit de chercheurs, enseignants et autres férus de technologie qui vont « aider BitTorrent à bâtir l’internet des 20 prochaines années ». C’est du moins ce que BitTorrent espère.

Project Maelstrom est un fork du navigateur Chromium. Il permet donc de consulter du contenu publié spécifiquement pour un accès en mode distribué, le nombre d’utilisateurs partageant le torrent que vous téléchargez étant indiqué au sommet du navigateur.

Mais, si le contenu n’est pas adapté au partage en P2P, la navigation se fait alors « normalement » comme sur n’importe quel autre navigateur Internet. Reste à savoir si Project Maelstrom arrivera à surfer sur la volonté d’un internet assurant le respect de la vie privée et à remplacer le sempiternel protocole HTTP.

A lire aussi :

Avec Maelstrom, BitTorrent teste un navigateur P2P à son image
Navigateur : Microsoft livre une version de test de Project Spartan

Recent Posts

Data et analytique : pour quel retour sur investissement ?

La croissance des revenus d'organisations dont les projets data "dépassent les attentes" est supérieure de…

16 heures ago

Mobile et systèmes industriels : les chantiers du framework ATT@CK

Passé en v11, le framework MITRE ATT@CK renforce sa matrice Mobile. Il en sera de…

16 heures ago

Cybersécurité : Thales s’offre S21sec et Excellium pour 120 M€

L'acquisition vient renforcer l’offre de Thales dans le conseil, l'intégration et les services managés de…

21 heures ago

Transition numérique : une solide croissance à deux chiffres

Les investissements mondiaux dans les technologies et services de transformation numérique progresseraient de plus de…

2 jours ago

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jeff Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Forbes des 20 personnalités…

2 jours ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

2 jours ago