BlackBerry balance entre vie privée et usages professionnels

CloudOS mobilesSmartphones

Le constructeur RIM finalise son application Balance qui distingue clairement les informations relevant de la sphère privée sur les BlackBerry d’entreprise. Une nouvelle tentative de freiner l’arrivée des iPhone et Android dans l’entreprise.

La frontière entre vie privée et vie professionnelle devenant de plus en plus poreuse, les outils de production informatiques et de communication ont tendance à être exploités dans les deux domaines. Dans ces conditions, difficile de gérer clairement ce qui relève de la sphère privée face à l’environnement professionnel et inversement. Notamment à travers l’usage qui s’intensifie des smartphones.

Pour faire face à ce cas de figure, RIM (Research in Motion) travaille actuellement à l’élaboration d’un nouveau logiciel, nous apprend ITespresso.fr. Le BlackBerry Balance permettrait d’opérer la distinction entre usage privé et professionnel directement depuis un terminal BlackBerry.

Actuellement entrée en phase de tests auprès d’opérateur, cette solution BlackBerry Balance permettrait au mobinaute de cloisonner données privées et données pros sur son smartphone signé du constructeur canadien. Lequel, en ayant adressé la sphère professionnelle avant d’élargie son marché aux offres grand public, est bien placé pour savoir de quoi il en ressort. Notamment du côté de l’entreprise confronté à la gestion des terminaux tout en prenant les mesures pour ne pas tomber, par hasard évidemment, sur des contenus privés.

D’un côté, les DSI des entreprises pourront contrôler à distance les données professionnelles contenus sur les BlackBerry prêtés à ses collaborateurs et transitant par les serveurs BES (BlackBerry Enterprise Server), comme les e-mails échangés dans le cadre de son travail ou les documents jugés confidentiels, tandis que certaines informations personnelles (pages web visionnées, photos, musique, carnet d’adresses, webmail, réseaux sociaux) resteront privées.

Le logiciel BlackBerry Balance devrait d’abord être disponible aux Etats-Unis, d’ici la fin mars. Grâce à cette nouvelle solution, RIM espère endiguer la menace de l’arrivée d’autres smartphones concurrents (iPhone, terminaux Android) dans l’univers de l’entreprise…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur