BlackBerry Mobile Fusion, la solution pour gérer les terminaux mobiles en toute sérénité

LogicielsMobilitéOS mobiles

Avec BlackBerry Mobile Fusion, Research In Motion permet de contrôler les smartphones et tablettes Android et iOS que les salariés imposent à leurs entreprises. Et de renforcer leur sécurité.

Réputé pour la qualité de son application de gestion des terminaux mobiles BlackBerry Enterprise Server (BES), RIM (Research in Motion) annonce aujourd’hui la disponibilité de BlackBerry Mobile Fusion (BMF). Une solution de gestion qui étend les fonctionnalités de BES aux terminaux Android et iOS, smartphones et tablettes, comme nous le relations précédemment. BMF s’appuie notamment sur BES version 5.0.3 et sera compatible avec le futur environnement BlackBerry 10 attendu pour la fin de l’année (lire notamment à ce sujet notre entretien avec Christophe Lefort de RIM France).

« Quel que soit leur nombre, gérer une flotte de terminaux mobiles mixte est un casse‐tête pour les entreprises et les administrations, explique Alan Panezic, vice président en charge de la gestion et du marketing des produits entreprises chez Research In Motion. Sous la pression des salariés qui voudraient être en mesure d’apporter leurs propres appareils au sein de l’entreprise, elles comptent sur RIM, leader mondial dans le domaine de la mobilité d’entreprise, pour résoudre ce problème. BlackBerry Mobile Fusion leur permet de gérer une flotte de terminaux mobiles mixte de manière aussi sécurisée, simple et économique que possible tout en leur évitant de devoir réduire le niveau de sécurité de leur flotte mobile au plus petit dénominateur commun en la matière. »

L’application à tout faire

BMF assure la gestion des actifs, des applications, des configurations et de la connectivité (wifi, RPV/VPN, certificats) derrière une console web unifiée et centralisée. La solution permet la protection des terminaux perdus/volés (verrouillage, effacement à distance), tout comme la définition des règles de sécurité. L’administration peut se faire par utilisateur ou par groupe et supporte la montée en charge. En revanche, les terminaux non BlackBerry ne bénéficieront pas de Balance, la solution qui permet de séparer données d’entreprises et données personnelles au sein d’un même appareil. Néanmoins, la solution facilitera la gestion des terminaux « exotiques » au sein des entreprises évitant à ces dernières de se laisser déborder par le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) et de la consumérisation de l’IT.

La solution s’adresse donc avant tout aux entreprises déjà équipées d’une solution BlackBerry et qui acceptent d’ouvrir les usages mobiles aux terminaux concurrents. Disponible gratuitement (téléchargeable à partir de cette page), l’application est facturée à l’usage selon le nombre d’utilisateurs (à partir de 4 dollars par terminal et par mois). Elle pourrait constituer la pierre angulaire d’une nouvelle stratégie invitant le constructeur canadien à recentrer ses efforts sur le monde de l’entreprise afin de redresser la barre. Ces derniers temps, RIM n’a cessé de perdre du terrain sur le marché des smartphones face à la pression d’iOS et Android.

credit photo © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur