Blackberry perd T-Mobile aux Etats-Unis

MobilitéOS mobilesPoste de travailSmartphones

Blackberry a annoncer rompre ses accords de distributions avec l’opérateur T-Mobile… qui préfère les iPhone.

Blackberry vient de perdre un partenaire de taille : l’opérateur T-Mobile, troisième sur le marché américain. Le constructeur canadien ne renouvellera pas la licence de vente accordée à T-Mobile initialement prévue le 25 avril, a annoncé le groupe dans un communiqué.

« BlackBerry a entretenu une relation positive avec T-Mobile pendant de nombreuses années. Malheureusement, aujourd’hui, nos stratégies ne sont pas complémentaires et nous devons agir dans le meilleur intérêt de nos clients », justifie l’entreprise de Waterloo.

L’origine de cette divergence stratégique viendrait d’une campagne de promotion pour l’iPhone que T-Mobile a effectué auprès des clients Blackberry. Une manière claire d’inviter les clients à migrer.

Support maintenu en attendant la transition

Blackberry assure néanmoins que le support des clients actuels sera maintenu et qu’ils ne devraient voir aucune différence dans la qualité du service. Le fournisseur « fera tout ce qui est en [son] pouvoir pour fournir un support continu auprès de votre opérateur actuel ou assurera une transition en douceur vers [ses] autres partenaires opérateurs ».

C’est donc un nouveau coup dur pour Blackberry dont les ventes de smartphones sont tombées à 3,4 millions d’unités (dont 2,7 millions de modèles d’ancienne génération Blackberry 7) générant des pertes annuelles record.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous BlackBerry ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur