Blackberry profite à RIM

Cloud

Le groupe d’électronique canadien Research in Motion (RIM) annonce un bénéfice en hausse de 140% au premier trimestre de son exercice grâce au succès du Blackberry

Petit, costaud et surtout passe-partout, le Blackberry a la cote. Cet terminal compatible avec de nombreux réseaux permet de téléphoner, de recevoir, gérer, et envoyer des messages électroniques.

En mai dernier, RIM avait déclaré avoir dépassé les trois millions de clients pour cet appareil. RIM a publié un bénéfice net de 132,5 millions de dollars, soit 67 cents par titre, pour les trois mois clos au 28 mai contre 55 millions de dollars ou 28 cents par titre un an plus tôt. Hors provisions judiciaires et un remboursement fiscal, le bénéfice ressort à 56 cents par titre. Quant au chiffre d’affaires, il a bondi de 68% à 453,9 millions de dollars contre 269,6 millions. Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice net de 54,5 cents par titre hors éléments exceptionnels, pour un chiffre d’affaires de 451,9 millions de dollars, selon Reuters. Le groupe a revu à la hausse ses prévisions de chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre dans une fourchette de 465 à 490 millions de dollars, contre 460-485 millions auparavant. Il a dit s’attendre à un chiffre d’affaires de 525 à 550 millions au troisième trimestre. Les prévisions moyennes des analystes ressortent à 483,6 millions pour le deuxième trimestre et 527,7 millions pour le troisième.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur