BlackBerry séduit par la SIM virtuelle de Movirtu

MobilitéPoste de travailVirtualisation

BlackBerry a annoncé le rachat de la start-up londonienne Movirtu qui propose une technologie de SIM virtuelle pour les opérateurs mobiles.

La virtualisation n’est pas dédiée qu’aux différentes couches du datacenter, serveur, réseau et stockage. Elle s’est également invitée dans la téléphonie mobile et plus exactement dans les cartes SIM. L’idée est simple, créer deux comptes sur une même carte SIM. Movirtu, une société basée à Londres, utilise cette technologie. Elle vient de signer un accord de rachat par BlackBerry. Les termes financiers n’ont pas été dévoilés.

Pour le constructeur canadien, cette acquisition va lui permettre d’intégrer une fonctionnalité supplémentaire dans ses outils de gestion des flottes mobiles, mais aussi d’étoffer son offre de services à destination des opérateurs. En effet, la SIM virtuelle peut être une réponse à la problématique du BYOD. Un utilisateur de basculer entre son numéro personnel et son numéro professionnel sur un seul terminal, avec des facturations distinctes pour les appels vocaux, le trafic de données et les messages. Ce secteur est en pleine croissance assure John Sims, patron de la division entreprise de BlackBerry. La solution développée par Movirtu est disponible aussi bien pour les BlackBerry que pour les terminaux iOS ou sous Android.

Cette opération s’inscrit dans la stratégie du CEO de la firme canadienne d’être présent sur les services dédiés à la mobilité. En juillet dernier, BlackBerry s’est offert Secusmart. Basée en Allemagne, la société est un spécialiste du chiffrement de la voix et des données pour répondre aux besoins de confidentialité des opérateurs télécoms et fournisseurs de services, des entreprises et des gouvernements.

Crédit photo © Beboy – Fotolia.com

A lire aussi :

Blackberry veut tourner la page de la restructuration

Blackberry place BES10 en mode hébergé


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur