Blockchain : 5 points à retenir du rapport Deloitte

Blockchain

Les plans d’investissement dans la blockchain sont solides. 40% des organisations interrogées prévoient d’investir 5 M$ ou plus au cours des 12 prochains mois.

Le cabinet Deloitte a publié les résultats d’une enquête* mondiale sur la blockchain (ou technologie décentralisée de gestion des transactions).

Des dirigeants de grandes entreprises et des décideurs IT ont été interrogés en février et mars 2019 sur les plans d’investissement et les déploiements engagés.

Voici 5 des principaux points à retenir de ce rapport :

1. Priorité > En 2019, 53% des répondants (contre 43% en 2018) considèrent la blockchain comme une des cinq priorités stratégiques pour leur organisation. 77% pensent même que leur organisation perdrait un avantage compétitif si elle n’adoptait pas la technologie.

2. Déploiement > Dans la pratique, 23% seulement des organisations ont effectivement déployé des projets soutenus par la chaîne de blocs.

3. Cas d’usage > Les principaux cas d’usage sur lesquels travaillent les entreprises sont : la validation des données (citée par 43% des répondants), l’accès et le partage de données (40%), la protection d’identité (39%), les paiements (37%) et les cryptomonnaies (36%).

4. Investissement > Dans ce contexte, 40% des décideurs interrogés se déclarent prêts à investir 5 millions de dollars ou plus dans des initiatives blockchain au cours des 12 prochains mois. En revanche, 7% prévoient d’y consacrer moins de 500 000 dollars et 6% n’ont pas de plan dans ce domaine pour les mois à venir.

5. Risque > Les cinq principaux obstacles les plus souvent cités sont : les difficultés d’implémentation dans un environnement IT hérité (Legacy) (pour 30% des répondants), les questions réglementaires (30%), les menaces de sécurité potentielles (29%), le manque de compétences internes (28%) et, enfin, un retour sur investissement jugé incertain (28%).

Modèles d’affaires

43% pensent aussi que la blockchain est surestimée. Les incertitudes réglementaires et la volatilité de cryptomonnaies freinent-elles les ambitions du marché ?

Le cabinet Deloitte affiche son optimisme. Selon le groupe d’audit et de conseil, les organisations sont aujourd’hui moins préoccupées par la question de savoir si la technologie va fonctionner que par la pertinence des modèles et les cas d’usage.

*L’enquête (« Deloitte’s 2019 Global Blockchain Survey ») a été menée auprès de 1386 dirigeants d’entreprises (+100 M$ de CA). Parallèlement, Deloitte a interrogé 31 gérants et managers de jeunes pousses de la blockchain.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur