Pour gérer vos consentements :

Blockchain : la demande ciblant les développeurs surpasse l’offre

La France manque de développeurs blockchain, la technologie décentralisée de gestion des transactions. C’est en tout cas le point de vue du site d’emploi LesJeudis.

L’acte de naissance de la blockchain remonte à la création de la cryptomonnaie bitcoin en novembre 2008. Toutefois, pour le site du groupe CareerBuilder, l’intérêt de recruteurs a augmenté avec l’émergence en 2015 de la chaîne de blocs Ethereum.

Depuis, les organisations veulent mieux cerner les potentialités et les risques associés à cette technologie. Et se doter des talents, développeurs en tête, qui leur permettent d’obtenir un avantage compétitif ou de ne pas se laisser distancer par la concurrence.

Les secteurs d’activité les plus demandeurs aujourd’hui sont, outre la banque-finance-assurance, le conseil, les télécoms et l’industrie, selon LesJeudis.

Les administrations du secteur public comme les entreprises sont attentives.

Maîtriser C++, Java et Python

La demande en profils techniques associés à la blockchain est ainsi en nette progression. Grandes groupes, PME et startups, qui veulent créer des applications décentralisées via la chaîne de blocs, sont demandeurs de développeurs.

« Les recruteurs recherchent principalement, pour ce type de poste, des profils de développeurs ou d’ingénieurs anglophones, maîtrisant parfaitement les langages de programmation C++, Java et Python », a déclaré Servanne Morin, responsable communication et partenariats du groupe LesJeudis.

« Des compétences de haut niveau en datamining, chiffrement et en sécurité informatique sont également requises », a-t-elle ajouté. Mais ces profils sont rares et les candidats eux-mêmes orientent leurs recherches vers d’autres spécialités.

Dans ce contexte, la demande de compétences associées à la blockchain surpasse l’offre.

Les rémunérations sont-elles à la hauteur ? En France, le salaire annuel moyen des développeurs blockchain est compris entre 50 000 et 60 000 euros. Aux États-Unis, selon une autre source (Hired), il peut varier de 150 000 à 175 000 dollars.

(crédit photo © shutterstock))

Recent Posts

Sigfox en redressement judiciaire : la chute d’une pépite qu’on voyait licorne

Une période d'observation de six mois démarre pour l'entreprise toulousaine Sigfox, en quête d'un repreneur.

14 heures ago

Salaires IT : des rémunérations à six chiffres… aux Etats-Unis

La Silicon Valley, Seattle et New York proposent les salaires Tech les plus élevés. En…

15 heures ago

Tech : comment motiver et retenir les talents

Face aux difficultés de recrutement des profils technologiques les plus recherchés du marché, la mise…

20 heures ago

Gestion des données de référence : le top 10 des fournisseurs

Qui sont les têtes d'affiche de la gestion des données de référence (MDM) et comment…

21 heures ago

Ransomware au ministère de la Justice : où en est-on ?

LockBit 2.0 a épinglé le ministère de la Justice à son tableau de chasse. À…

24 heures ago

Stéphane Boulanger, nouveau DOSI du PMU

Le PMU nomme Stéphane Boulanger au poste Directeur des Opérations et des Systèmes d'Information (DOSI).

2 jours ago