Blockchain et décentralisation : BitTorrent tombe dans l’escarcelle de Tron

CloudRéseaux

Pour un montant de 126 millions $, BitTorrent rejoint la start-up blockchain Tron, spécialisée dans les jeux d’argent et les divertissements numériques.

Vétéran du partage de fichiers de manière décentralisée, BitTorrent est officiellement entré dans le giron de Tron.

Si les détails de la transaction n’ont pas été divulgués, des documents déposés auprès du secrétaire d’État de la Californie suggèrent que Tron a payé près de 126 millions de dollars en cash pour acquérir BitTorrent.

« Une même vision pour un Web décentralisé »

Confirmant l’acquisition dans un billet publié sur Medium, Justin Sun, le fondateur et P-DG de Tron, estime que « l’acquisition de BitTorrent incarne la stratégie « All-In Decentralization » de Tron. Tron et BitTorrent partagent la même vision pour un Web décentralisé. Je pense que BitTorrent prendra une nouvelle vie grâce à son intégration dans l’écosystème Tron, et que Tron poursuivra l’héritage du protocole BitTorrent. »

Lancé en 2001, BitTorrent a tenté de faire de son protocole un remplaçant du sacrosaint HTTP. Il permet d’échanger des fichiers en mode peer-to-peer (P2P).

Justin Sun célèbre BitTorrent comme « la genèse du mouvement de décentralisation ».

À moyen terme, Tron a mentionné que, grâce à cette acquisition, BitTorrent et Tron vont allier leurs forces, l’équipe américaine de Tron fusionnant avec celle de BitTorrent.

Un projet secret pour le 30 juillet

La société de l’entrepreneur chinois a émis sa propre crypto-monnaie, baptisée Tronix (TRX), avec une capitalisation boursière de 2,4 milliards de dollars.

Sa plate-forme revendique déjà avec 10 millions d’utilisateurs.

Parallèlement, Justin Sun avait alimenté le buzz en évoquant un « projet secret », avec une annonce prévue le 30 juillet.

D’aucuns estiment que ce projet pourrait être lié d’une manière ou d’une autre à BitTorrent.

Cette dernière n’a pas ménagé ses efforts au cours des dernières années pour exploiter au maximum son protocole décentralisé.

La société avait lancé « Project Maelstrom », son navigateur internet décentralisé (en bêta dès avril 2015), sa messagerie instantanée avec Bleep, le partage de vidéos et de photos avec Shoot et BitTorrent Live (du live streaming avec sa propre chaîne d’information continue BitTorrent News).

(Crédit photo : @Tron)

Lire aussi :