Blockchain : un repli temporaire des investissements en Europe

La crise du Covid-19 impacte aussi le marché de la blockchain en Europe.

Oubliée la croissance à deux chiffres, le cabinet IDC s’attend désormais à un recul d’environ 8% en 2020 des dépenses dans des solutions blockchain, ou technologie décentralisée de gestion des transactions, dans la région.

La tendance s’inscrit dans la contraction d’ensemble des dépenses informatiques. Les services IT et professionnels associés seraient les segments technologiques les plus impactés en 2020 (-16%), suivis par le logiciel (-12%), dont les plateformes de la blockchain.

Vaste écosystème

« Avec la baisse de la demande des clients, la perturbation des chaînes d’approvisionnement et la généralisation du travail à distance, de nombreuses entreprises suspendent des projets innovants, y compris dans la blockchain », a déclaré Carla La Croce, coresponsable European Blockchain Practice chez IDC. Mais le repli ne devrait pas durer.

« Les investissements dans la blockchain devraient subir un ralentissement temporaire en 2020 et se rétablir peu de temps après la pandémie », a ajouté l’analyste.

De surcroît, les fournisseurs de la blockchain peuvent saisir d’autres opportunités, notamment dans la chaîne d’approvisionnement pour les soins de santé, le suivi et le tracking. La filière dispose pour ce faire d’un écosystème étendu.

« Les plus grands acteurs du marché collaborent avec une variété de petites entreprises innovantes. Le paysage de la blockchain en Europe reste vaste avec des fournisseurs approvisionnant pratiquement toutes les grandes industries », a souligné la firme.

(crédit photo © Shutterstock)