Gestion des achats électroniques : un marché dopé par le Saas

ERPLogiciels
Blog proposé par Ariba / SAP

Le marché des logiciels achat en mode Saas devrait croitre de 17% en 2014 contre 5% pour le modèle sous licences. La demande des entreprises sera particulièrement soutenue dans le domaine des solutions d’achats de prestations de services, des outils d’analyse des dépenses et surtout des réseaux de fournisseurs.

Regain de dynamisme pour les ventes de logiciels d’achat électronique. Après une année 2013 en demi-teinte débouchant sur une hausse de 5% des ventes, ce marché devrait retrouver une croissance à deux chiffres (+10%), selon les prédictions du cabinet d’études Forrester Research. Ce qui confère désormais à ce secteur du logiciel un poids de 5,947 milliards de dollars. Mieux, le cabinet table sur une accélération de cette dynamique avec une augmentation de 12% attendue en 2015.

Cette embellie résulte principalement de la demande florissante en matière de solutions Saas, toujours plus plébiscitées dans ce domaine. Ces dernières enregistreront une croissance de 17% en 2014, soit 7 points de plus que la moyenne du marché. En revanche, les ventes de licences de logiciels traditionnels installés dans les locaux de l’entreprise (dits « on-premise ») devraient se contenter d’une modeste progression de 5%. Ce segment de marché a pourtant bénéficié du report d’un certain nombre de contrats en Europe, contrats qui n’avaient pu être signés l’année précédente en raison des conditions économiques défavorables signale le cabinet.

Le module de l’ERP n’est plus un choix naturel

Cette perte de vitesse des solutions sous licence se matérialise par la contraction des trois segments de solutions transactionnelles. Ainsi, les ventes de logiciel de gestion de l’approvisionnement (passage et suivi de commande), de « sourcing » (passation de marché) et de gestion des factures fournisseurs ne représentent plus que 55% de parts de marché en 2014, contre 63% quatre ans auparavant. L’accélération du virage vers les solutions Saas aux dépends du « on-premise » s’observe tout particulièrement dans le domaine de l’approvisionnement électronique. « Il y a quelques années le choix du module de son fournisseur de progiciel de gestion intégré s’imposait comme la décision naturelle. Désormais, les entreprises se tournent préférentiellement vers les solutions Saas », observe Andrew Bartles, le responsable de l’étude.

Gestion de réseau fournisseur: explosion des ventes

Dans le même temps, les ventes de solutions d’achats de prestations (+18% de moyenne annuelle), d’analyse des dépenses (+18%) et de gestion des réseaux fournisseurs (+14%), domaines où s’illustrent les offres Saas, ont explosé au cours des cinq dernières années. Ce dernier segment devrait même enregistrer la performance la plus significative cette année avec une croissance record de 20%, contre « seulement » 10% en 2013.

Deux acteurs dominent plus que jamais le secteur logiciel des achats électroniques : SAP et Oracle. Leur chiffre d’affaires cumulé a progressé et représente désormais 38% du marché global contre 37% en 2013. Le cabinet ne détaille pas le poids respectif des deux acteurs mais précise que l’éditeur allemand a pris une longueur d’avance grâce notamment au rachat en mars dernier de FieldGlass, l’éditeur spécialiste de l’achat de services. La forte augmentation de la demande sur ce segment profite clairement à l’éditeur. De fait, la part de marché de SAP va augmenter tandis que celle d’Oracle se contractera.

Crédit photo : Tashatuvango / Shutterstock