Même le business devient social

Cloud
Blog proposé par Ariba / SAP

Les petites entreprises se branchent sur les réseaux d’entreprises pour stimuler leurs avantages compétitifs et leur croissance. Tout en optimisant l’efficacité de leurs processus d’achat, de vente ou de facturation.

Dans l’économie hyper-connectée actuelle, le commerce électronique n’est pas seulement une façon plus rapide et plus pratique pour les consommateurs d’obtenir les choses dont ils ont besoin pour gérer leur vie personnelle. Il est en passe de devenir le standard de facto des entreprises pour s’approvisionner en biens et services nécessaires à l’exécution de leurs opérations. Et les réseaux d’entreprises alimentent cette tendance.

Les réseaux sociaux ont rendu plus faciles que jamais les conversations, le recueil d’informations et la gestion des relations. Les réseaux d’entreprises offrent un moyen tout aussi facile pour les entreprises d’articuler et de coordonner une “extraprise” virtuelle de partenaires dans une communauté partagée et d’exécuter les processus clés d’une façon plus éclairée et plus efficace que par le passé.

Grâce aux réseaux d’affaires, les entreprises peuvent, par exemple, recevoir des contacts d’une communauté mondiale d’acheteurs qualifiés plutôt que simplement chercher des clients. Gérer les commandes et leurs statuts en temps réel plutôt que de courir après les papiers. Accélérer les paiements des biens et services et optimiser la trésorerie via des paiements anticipés. Acquérir de nouvelles connaissances via l’intelligence amenée par la communauté pour prendre de meilleures décisions. Et créer rapidement de la valeur.

Au-delà de l’achat et de la vente… l’innovation

Prenons l’exemple de cSubs, une société créée par une femme dont l’activité est d’aider les entreprises à se fournir, gérer et analyser leurs abonnements, livres, affiliations, licences de logiciels et autres sources d’informations. Il y a près d’une décennie, la société a mis en place des services de commerce électronique principalement pour répondre aux attentes de ses clients. « Nous avions des clients qui nous disaient : ‘c’est ainsi que nous menons nos affaires’. Donc nous avons dû mettre une plate-forme de commerce électronique en place », se souvient le DSI de cSubs, Ken Redler.

Donc cSubs a lancé un site de commerce électronique sur le réseau Ariba, où plus d’un million d’entreprises sont connectées et échangent des milliards de dollars, et a créé des catalogues au travers desquels ses clients peuvent gérer plus efficacement le flux de plus en plus complexe de contenus entrant dans leurs organisations. Deux ans plus tard, 25 % de l’activité de l’entreprise provenaient de ce nouveau canal.

Dans leur phase initiale, les réseaux d’entreprises visaient à connecter les entreprises pour améliorer l’efficacité de processus discrets comme l’achat, la vente et la facturation. Mais ils sont en train de devenir une plate-forme pour l’innovation. Les entreprises commencent à aller au-delà des transactions, pour exploiter l’intelligence de ces réseaux afin de briser les obstacles à la collaboration au sein de leur écosystème et permettre l’émergence de nouveaux processus stimulant l’innovation.

Concurrencer des entreprises plus grandes

En 2012, c’est précisément ce qu’a fait cSubs, via le lancement de Clarity Service, une nouvelle solution sous licence de gestion de contenus et de contrats exploitant les fonctionnalités de workflow de l’Ariba Network. La vocation de ce service : fournir aux clients des applications analytiques et un contrôle centralisé des tâches. Le service supervise les prix, les contrats, les droits d’accès, les renouvellements, les statistiques d’utilisation et les termes et conditions associés aux contrats.

Selon Ken Redler, le lancement de la solution a permis à cSubs de prendre en charge une catégorie de contenus complexes et difficiles à gérer et la rendre simple pour ses clients. « Et il nous donne une longueur d’avance sur la concurrence émanant d’entreprises bien plus importantes que la nôtre, ce qui a été un moteur de croissance pour cSubs. »

L’usage du réseau Ariba améliore également la visibilité de cSubs sur le flux de commandes et les cycles de paiement, permettant à l’entreprise de gérer plus efficacement sa trésorerie. « Lorsque vous avez à faire à une grande entreprise, vous êtes toujours inquiet de savoir si votre facture a été reçue ou si elle a envoyé son chèque », dit Redler. « Être sur un réseau aide à répondre à toutes ces questions. »

Il y a dix ans, la viabilité de l’Internet comme canal pour l’économie – ou même comme outil pour l’alimenter – faisait encore débat. Aujourd’hui, le réseau des réseaux est clairement un moteur d’innovation et de croissance. Les entreprises leaders ont déjà pris ce train en marche. Et d’autres vont sûrement les rejoindre. Oui, le business devient social. Et il n’y a pas de retour en arrière envisageable.

Crédit photo : Rawpixel / Shutterstock