Supply chain : profitez de l’effet réseau

Blog proposé par Ariba / SAP

Réseaux de fournisseurs susceptibles de répondre à un appel d’offres, de fabricants offrant des produits à un moindre coût ou encore de prestataires de services logistiques … Les réseaux peuvent aider les petites à devenir beaucoup plus vastes et mondialisées et les grandes à se montrer plus agiles.

Désormais, la plupart d’entre vous utilisent ​​LinkedIn avec ses relations d’affaires, Facebook avec ses amis, et tweetent à l’intention de qui souhaite le lire. Je suis récemment intervenu lors d’une conférence en Australie, et pendant ​​mon trajet de Boston à San Francisco je me suis rappelé que j’avais des amis là-bas que je n’avais pas vus depuis plus de 20 ans. Je leur ai envoyé un message Facebook lors de mon escale de 50 minutes et à l’instant où j’avais atterri à Sydney, j’avais mon emploi du temps rempli pour le week-end entier. C’est un des meilleurs exemples de ce que la puissance d’un réseau peut offrir.

On observe le même type d’impact dans le monde de l’entreprise où les chaînes d’approvisionnement sont de plus en plus globales, où nous collaborons avec des partenaires pour concevoir de nouveaux produits, planifions en collaboration avec d’autres départements et entreprises, réagissons rapidement aux changements de conditions de marché, sous-traitons la production ou distribuons des produits avec la promesse d’une livraison de commande parfaite. Grâce au réseau, le « résultat est supérieur à la somme des parties ».

La multiplication des communautés

Il en résulte l’émergence de communautés de fournisseurs susceptibles de répondre à un appel d’offres, de réseaux de sous-traitants manufacturiers dispersés aux quatre coins du monde proposant des produits à un moindre coût. Des prestataires logistiques peuvent désormais fournir un devis en un seul clic, des entreprises collaborent pour réduire leurs frais de livraison et leur empreinte carbone en partageant leurs moyens logistiques. Et bien sûr, les réseaux de clients se multiplient qui ne prennent jamais une décision sans avoir consulté au préalable Internet. Dans cet environnement, nombre des partenaires stratégiques d’une entreprise peuvent jouer des rôles multiples et appartenir à des réseaux différents ; nous observons un effet réseau dès lors que les “réseaux de réseaux” évoluent.

Ces réseaux affectent les entreprises de toutes dimensions. Ils peuvent aider les petites à paraitre beaucoup plus grandes et mondialisées ; et les grandes à se montrer plus agiles. L’appartenance à un réseau donne une longueur d’avance à de nombreuses petites entreprises face à la concurrence si bien qu’elles se trouvent entraînées à leur tour dans une phase d’expansion. D’autres s’en servent pour leur gestion de trésorerie en poussant leurs clients à payer leur facture rapidement en échange de rabais.

Le réseau regorge de masses de données

Un article récent intitulé « La croissance des petites entreprises stimulée lorsqu’elle sont connectées aux réseaux d’entreprises », a montré quelques un des bénéfices emblématiques des réseaux : recevoir directement les coordonnées de prospects émanant d’une communauté d’acheteurs qualifiés, gérer les commandes et leur statut en temps réel au lieu de se perdre dans les échanges de papier, accélérer les paiements de biens/services et optimiser la trésorerie en effectuant des paiements anticipés, acquérir de la clairvoyance en s’appuyant sur la communauté.

Cet effet de réseau englobe l’ensemble de la chaîne logistique et ne se limite pas au processus de l’entreprise. Dans un billet de blog récent, j’ai décrit comment des millions d’appareils “connectés” (Cisco prédit qu’il y en aura 60 milliards d’ici à 2020) produisent des données qui sont régulièrement collectées, analysées et utilisées pour initier des actions, et fournir des informations décisionnelles pour la planification, la logistique, l’exécution et la prise de décision.

Cela doit inciter davantage les entreprises à intégrer un réseau (ou un réseau de réseaux) regorgeant de cette masse de données sur lesquelles appuyer les prises de décisions. Dans une économie en réseau, la collaboration n’est pas une option. C’est la clé pour transformer les processus métiers et aider l’entreprise à atteindre de nouveaux niveaux de performance.

Crédit photo : Marcin Balcerzak / Shutterstock