Blu-ray ou HD DVD ? La solution alternative de Warner

Régulations

Le studio de cinéma Warner devrait dévoiler au CES un nouveau disque
compatible Blu-ray et HD DVD, le ‘Total HD’

Faut-il adopter en remplacement du DVD le format Blu-ray de Sony ou le HD DVD de Toshiba ? A la différence des autres studios de Hollywood qui ont pris position pour le Blu-ray, Warner avait fait le choix atypique de choisir? les deux !

Un choix qui prend aujourd’hui toute sa vigueur dans une interview de Barry Meyer, le directeur général de Warner Bros, qui dans le New York Times a dévoilé la stratégie de convergence du groupe.

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse“, affirme le proverbe. Warner aurait pu le faire sien et affirmer “Peu importe le lecteur pourvu qu’on ait le Total HD” !

Le studio devrait en effet dévoiler ‘Total HD‘ au CES de Las Vegas, qui ouvre ses portes ce dimanche (lire ‘ CES 2007 : plein feu sur le numérique à Las Vegas ‘), ce nouveau format ‘générique’ de disque optique, qui au lieu d’être compatible Blu-ray ou HD DVD pourra être lu indifféremment sur un lecteur Blu-ray ou HD-DVD.

Le ‘Total HD‘ exploite le brevet sur les ‘médias optiques hybrides‘ déposé récemment aux Etats-Unis par deux ingénieurs de la Warner.

Disque hybride plutôt que lecteur hybride

Les coûts de développement, de portage et de fabrication sont tels que les éditeurs hésitent à se lancer sur les deux formats. Ainsi un film disponible en Blu-ray aura peu de chance d’être disponible en HD DVD, et réciproquement. Le grand perdant est bien évidemment le consommateur.

Certes, le coût de production d’un ‘Total HD‘ sera supérieur à celui d’un Blu-ray ou d’un HD DVD – ne cerait-ce que par la licence à reverser à la Warner ! – mais d’une part ce coût devrait baisser avec l’augmentation des volumes produits, et l’intérêt pour le consommateur comme pour le distributeur est certain. “Peu importe le lecteur pourvu qu’on ait le Total HD“, un seul format de disque compatible avec tous les formats de lecteurs !

La solution pourrait d’ailleurs représenter une alternative sérieuse aux lecteurs hybride compatibles annoncés récemment, qui associent Blu-ray et HD DVD, mais pour un prix qui les rend encore moins accessibles.

La prochaine étape est d’assimiler qu’il y aura bel et bien deux formats, et de s’arranger pour que cela ne soit pas préjudiciable au consommateur. Les détaillants veulent vendre du matériel mais ne souhaitent pas tout stocker sous deux formats. C’est donc idéal pour eux“, a déclaré Barry Mayer.

Une solution originale, qui permettrait aux studios de laisser les fabricants s’affronter sur les lecteurs sans se préoccuper ni de la diffusion de leurs ?uvres ni du résultat de la guerre des formats. Il fallait y penser !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur