Blue Coat va jouer dans le bac-à-sable de Norman Shark

CloudSécurité
acquisition (crédit photo © estima - Fotolia.com)

Blue Coat acquiert la technologie de protection contre les attaques zero day de Norman Shark. Une technologie déjà intégrée dans l’offre de Blue Coat.

L’Américain Blue Coat Systems poursuit sa stratégie de croissance externe et l’enrichissement de son offre technologique. Le spécialiste de la sécurité des réseaux d’entreprises annonce l’acquisition de Norman Shark, éditeur basé à Oslo (Norvège) et expert en technologie de bac-à-sable.

Le sandboxing permet d’isoler du code douteux afin de l’analyser dans un environnement isolée du reste du système d’information de l’entreprise. Une technologie qui vise notamment à contrer les tentatives d’attaques zero day et autres menaces inconnues ou complexes que laissent passer les systèmes de sécurité traditionnels basés sur la signature des agents malveillants.

Des clients partout dans le monde

Les technologies IntelliVM et SandBox de Norman Shark équipent l’offre de Blue Coat depuis novembre dernier. Elles sont intégrées dans ses Malware Analysis Appliance (MAA). « L’intégration de la technologie de Norman Shark avec le système Blue Coat Content Analysis et la plateforme Security Analytics crée une solution permettant de se protéger avant, pendant et après une attaque zero day grâce à la détection, à l’analyse, au blocage, à la résolution des problèmes et la fortification du réseau contre les menaces inconnues et latentes », explique Greg Clark, CEO de Blue Coat.

Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé. Norman Shark revendique des clients grands comptes, institutionnels, gouvernements ou systèmes industriels dans 184 pays. Selon la politique jusqu’alors menée par Blue Coat, les solutions Norman Shark devraient se fondre, à terme, dans l’offre globale de l’expert en Business Assurance Technology. Comme cela a été le cas avec les précédentes acquisitions : les technologies SSL de Netronome, et d’historisation des événements réseau et remédiation de Solera Networks en mai 2013.

crédit photo © estima – Fotolia.com


Lire également
Blue Coat veut casser la sécurité en silo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur