Pour gérer vos consentements :
Categories: Sécurité

BlueKeep : Microsoft veut éviter un autre WannaCry

Si ce n’est déjà fait, patchez sans plus attendre la faille BlueKeep.

Microsoft fait passer le message après la découverte d’une série d’attaques exploitant cette vulnérabilité.

Immatriculée CVE-2019-0708, elle touche le protocole RDP (Remote Desktop Services) sur Windows 7 et Windows Server 2008 / 2008 R2.
La mise à disposition du correctif remonte au 14 mai dernier.

https://twitter.com/MsftSecIntel/status/1192549278507388929?ref_src=twsrc%5Etfw » rel=’nofollow’>November 7, 2019

La série d’attaques en question est probablement toujours en cours.
Microsoft a commencé à communiquer à son sujet des suites d’une alerte émise la semaine passée par un chercheur en sécurité.

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

7 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

7 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

10 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

13 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

13 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

1 jour ago