BNP Paribas joue-t-il au yo yo avec les mal-voyants ?

Cloud

Le groupe bancaire facilite le retrait d’argent des mal-voyants grâce à une innovation dans ses distributeurs automatiques. Mais pour les services de banque en ligne, les récriminations fusent

Les mal et non-voyants peuvent à présent retirer de l’argent seuls, a annoncé BNP Paribas, ce 15 décembre, devant la presse . D’ici à la mi 2006, BNP Paribas s’est engagé à mettre en place environ 250 distributeurs automatiques dotés d’une fonction d’accompagnement vocal. Des tests ont déjà été effectués auprès d’une vingtaine d’automates. Les clients, sont accompagnés tout au long de la transaction grâce à un casque audio. Ce dernier est disponible dans les agences équipées de cet “automate à guidage vocal”. De plus, des signaux lumineux multicolores identifient chaque étape de la transaction. Un pas en avant, bravo.

Backoffice en ligne Mais un mauvais point pour les services de banque en ligne! L’association BrailleNet, qui veille sur l’accessibilité du Web aux handicapés, se déclare inquiète. Depuis juillet dernier, BNP Paribas, comme d’autres banques, a adopté un système d’identification destiné à protéger les serveurs contre les envois de ‘spams’ (messages commerciaux non sollicités). Ce système, Captcha, (completely automated public turning test to tell computers and humans apart) demande à l’utilisateur final de saisir un code alphanumérique qui s’affiche dans une image de taille plutôt réduite. Impossible, bien évidemment, pour un non ou mal-voyant, ou encore un dyslexique, de procéder à l’ opération. Résultat : ces clients handicapés sont privés de banque en ligne. Contacté ce 16 décembre, le service “consommateurs” de la banque n’a pas pu dire si une solution avait été trouvée. Pourtant, elles existent, soutient l’association BrailleNet. Un pas en arrière. Dommage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur