Bob Muglia tourne la page Microsoft

CloudServeurs

Le patron de la division serveur, Bob Muglia, quittera ses fonctions chez Microsoft à l’été prochain. Signe d’une nouvelle ère dans la stratégie de Redmond.

Le ménage se poursuivra-t-il en 2011 comme en 2010 chez Microsoft? Après le départ de Stephen Elop, ex-patron de la division entreprise, parti diriger Nokia et la mise à l’écart de Ray Ozzie, architecte de la stratégie cloud computing (Azure), c’est au tour de Bob Muglia de se voir remercié.

Un simple courriel de Steve Ballmer daté du 10 janvier a annoncé aux salariés de Redmond que le dirigeant de la division serveur quitterait ses fonctions l’été prochain. La division « servers and tools » est l’une des plus stratégiques avec près de 15 milliards de chiffre d’affaires en 2010, la troisième en termes de résultats du groupe.

« J’ai discuté, avec Bob Muglia, de l’ensemble du marché et des besoins nécessaires pour accélérer notre croissance, explique le P-dg dans son e-mail. Dans ce contexte, j’ai décidé que le moment est venu de mettre un nouveau leadership en place pour STB [server & tools business, NDLR]. C’est tout simplement le fait que toutes les entreprises passent par des cycles et le besoin de nouveaux talents pour gérer ces différents cycles. Bob a été un partenaire extraordinaire tout au long de ce processus, et lui et son équipe de direction ont mis en place la bonne stratégie. »

Autrement dit, le patron de la division serveur n’aurait plus le profil adéquate pour mettre en oeuvre la nouvelle stratégie de l’entreprise. Laquelle devrait se concentrer de plus en plus sur l’activité cloud.

Bob Muglia officiait chez Microsoft depuis 23 ans. Entré en 1988 dans la société dirigée par Bill Gates à l’époque, Il a supervisé les divisions développeurs, Office et terminaux mobiles tout en participant activement à Windows NT (Server aujourd’hui) et les plates-formes de services en ligne. Bob Muglia n’a pas fait état de projet personnels pour la suite. Il continuera de diriger la section serveurs jusqu’à l’été (la date précise du départ n’ayant pas été précisée), le temps que Steve Ballmer désigne son successeur. Lequel devra visiblement recevoir l’absolution de son prédécesseur. « Bob Bob accueillera le nouveau dirigeant et s’occupera également d’autres projets pour moi », ajoute Steve Ballmer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur