Bob Wiederhold : « Couchbase Server 2.0 a suscité un vif intérêt chez les capital-risqueurs »

Bases de donnéesOpen SourceRégulations

Du développement produit à l’expansion internationale, le PDG de Couchbase détaille les objectifs de l’entreprise sur le marché des bases de données orientées documents (NoSQL).

Couchbase, l’entreprise américaine à l’origine du projet de base de données NoSQL open source Couchbase Server, a conclu en août 2013 un quatrième tour de table.

De l’accélération du développement produit aux objectifs de croissance à l’international, Bob Wiederhold, président-directeur général (CEO) de la firme basée à Mountain View, Californie, précise ses ambitions.

Silicon.fr – Comment se distingue l’offre de Couchbase par rapport à d’autres (Cassandra, MongoDB, Oracle NoSQL Database…) ?

Bob Wiederhold – Au cours de ces neuf derniers mois, nous avons assisté à une forte augmentation du nombre de grandes entreprises évaluant les principales solutions NoSQL pour des projets stratégiques. Cette tendance devrait s’accélérer en 2014 puisque de plus en plus d’organisations sont confrontées aux limites des bases de données relationnelles, et comprennent la valeur ajoutée des bases de données NoSQL.

Par ailleurs, nous nous distinguons de la concurrence en termes de gestion aisée de la montée en charge et de très hautes performances, deux éléments essentiels pour l’évaluation des bases NoSQL. En conséquence, nous pensons pouvoir remporter davantage de projets et poursuivre notre forte croissance.

Quels arguments ont convaincu les soutiens historiques de Couchbase d’investir à nouveau 25 millions de dollars dans l’entreprise ?

Nous n’avions pas l’intention de lever des fonds avant le début de l’année 2014. Cependant, le succès de Couchbase Server, dont la version 2.0 a été lancée en décembre 2012, a suscité un vif intérêt chez les capital-risqueurs. Ils ont donc voulu investir rapidement dans l’entreprise. La valorisation que les investisseurs proposaient étant très intéressante, nous avons décidé d’en profiter rapidement plutôt que d’attendre et de consacrer beaucoup de temps à cette opération dans le futur.

Comment allons-nous utiliser ces fonds ? Premièrement, nous investissons davantage dans le développement produit. Pour l’offre existante, nous nous concentrons sur les fonctionnalités. Nous travaillons également au développement de nouveaux produits, dont plusieurs seront dévoilés prochainement.

Deuxièmement, nous allons étendre fortement notre réseau de distribution et de support dans le monde. Nous avons déjà des distributeurs en Israël, au Japon et en Corée. Nous allons continuer à investir dans ces régions et ouvrir de nouveaux bureaux en Chine, en Inde, au Brésil et en Argentine.

Le développement international de Couchbase est axé sur les marchés émergents. Qu’en est-il de l’Europe ?

Actuellement, nous nous concentrons principalement sur l’Amérique du Nord et l’Europe. Nous considérons le marché européen comme une région clé pour le développement de Couchbase et sommes déjà présents au Royaume-Uni et en France.

Quels seront les points forts de la prochaine version de Couchbase Server ?

En nous appuyant sur les retours de nos clients et utilisateurs, nous continuons à investir dans le développement d’éléments clés pour les entreprises. Nous ajoutons, par exemple, des fonctionnalités de sécurité et de gestion de bases de données volumineuses. Soutenir le développement d’applications mobiles est également un point important, c’est pourquoi nous investissons fortement pour offrir une meilleure expérience aux développeurs en la matière… Nous ferons d’importantes annonces sur ces sujets avant la fin de l’année.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur