Boeing se fait dérober un précieux ordinateur

Sécurité

“Le voleur de PC est invité à se présenter Porte 12 pour arrestation
immédiate?”

L’ordinateur portable contenait les identités de 382.000 salariés du constructeur aéronautique. Rien que ça !

Il s’agit du troisième incident en 13 mois… L’avionneur a confirmé le vol de l’ordinateur. Il a été dérobé dans la voiture d’un employé et contient des informations personnelles sur les employés et retraités du groupe.

L’affaire est inquiétante, car le PC contenait des noms, des adresses de domicile, des numéros de téléphone, des numéros de sécurité sociale, des dates de naissance…

Bref, ce vol met sérieusement en péril les employés de Boeing surtout en cette période de prolifération des attaques informatiques ciblées.

Reste que pour l’instant, le géant américain Boeing affirme qu’il n’a reçu pas la preuve d’une utilisation frauduleuse du contenu de l’ordinateur volé.

Un porte-parole de Boeing a déclaré : “Nous ne savons pas si ce vol était prémédité.”

Reste donc deux solutions, soit le voleur a voulu s’offrir un nouveau PC pour Noël, soit il s’agit d’un groupe ou d’un individu qui cherche au mieux a dérober des secrets de Boeing au pire à s’attaquer aux intérêts américains.

Dans ce dernier cas, la sécurité aérienne américaine va encore prendre un coup sur le bec et les pochons plastiques vont se démultiplier à l’embarquement.

Seul soulagement pour Boeing, au moment du forfait, l’ordinateur était éteint.

Et selon le porte-parole, il faut un mot de passe pour accéder aux données. Malheureusement sans une solution de chiffrement du disque dur, des hackers auront vite fait de contourner cette maigre protection.

Boeing a lancé une alerte auprès des personnes dont le nom apparaît dans la liste et le groupe a immédiatement prévenu les autorités. Sécurité nationale oblige !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur