Bolloré Télécom confie à Alcatel-Lucent son réseau WiMax

Régulations

Le jeune opérateur télécoms a choisi, comme SFR, de confier son réseau radio
à Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent a été retenu par Bolloré Télécom pour équiper, déployer et manager le réseau WiMax qu’il s’est engagé à installer après avoir obtenu de l’Arcep, il y a un an, 12 licences régionales pour l’exploitation de services de radiocommunications fixes.

Un réseau pilote utilisant la technologie WiMax de dernière génération, dite Rev-e (norme IEEE 802.16e-2005), dans la bande de fréquences de 3,5GHz est actuellement opérationnel en région parisienne. Il va permettre à Bolloré Télécom de tester, dès fin 2007, les performances radio du WiMAX et de préparer son déploiement commercial en 2008 et 2009.

Des innovations récentes vont pouvoir être testées comme le Beamforming (optimisation du signal par ré-orientation du faisceau) ou le MiMo (Multiple input multiple output: héritage du RNIS, version Lucent, avec multiplexage inversé, reposant sur un algorithme de recomposition du signal).

Pour rappel, la technologie WiMax doit permettre de déployer rapidement des services d’accès à haut débità Internet, là où l’ADSL fait défaut, et donc des services de Voix sur IP (VoIP), de transmission de données, de téléchargement de vidéos en mode streaming, etc.

Dans un premier temps, ces services sur réseau WiMax vont suppléer des réseaux fixes ou fédérer et élargir des accès WiFi mais, ultérieurement, il sera également possible d’offrir des services mobiles, concurrentiels, supérieurs à ceux de la 3G, avec des débits de 10 à 30 Mbits/s (on parle déjà de 4G).

Le choix de Bolloré Télécom n’est pas une surprise. Dès 2006, l’opérateur Hub Télécom, filiale d’Aéroports de Paris et co-fondateur de ce consortium WiMax, avait mené des tests concluants sur les équipements d’Alcatel.

A noter, par ailleurs, que SFR a également fait le choix d’Alcatel-Lucent, il y a quelques semaines, pour équiper et déployer son réseau WiMax.

Le montant du contrat signé n’a pas été communiqué. Rappelons que Bolloré Télécom, parmi les 12 licences octroyées a avantageusement obtenu les régions Ile de France et PACA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur