Bon départ pour iTunes Europe

Régulations

Comme prévu, c’est la Grande-Bretagne qui tire le marché

Une semaine après son lancement, iTunes Europe est une réussite. Selon la firme à la pomme, la plate-forme de musique en ligne payante a vendu 800.000 titres depuis le 15 juin. Un très bon départ qui confirme l’attente des européens pour ce type de service. C’est la Grande-Bretagne qui consomme le plus de musique puisque plus de la moitié des titres vendus (450.000) ont été achetés outre-manche.

“Avec plus de 800.000 titres vendus au cours de la première semaine, l’iTunes Music Store est devenu le premier site de musique en ligne en Europe,” a déclaré Steve Jobs, pd-g Apple. “Au Royaume-Uni seul, iTunes a vendu plus de 450.000 titres la première semaine soit 16 fois plus que OD2, notre concurrent le plus proche.” OD2, qui vient d’être racheté, a en effet lancé son service européen quasiment en même temps. Son “Sonic Selector” est vendu à différentes entreprises comme Packard Bell, Tiscali ou MTV. Néanmoins, iTunes devra également subir l’arrivée de nouveaux concurrents (comme Napster) qui poussent comme des champignons sur ce marché potentiellement juteux. En France, VirginMega a été lancé tandis que Fnacmusique.com se prépare. Mais Apple profite de l’énorme succès du couple magique iTunes/iPod, le baladeur du constructeur qui permet de lire en mobilité les fichiers achetés en ligne. L’iTunes Music Store au Royaume Uni, en France et en Allemagne offrent chacun plus de 700.000 titres. Il permet aux utilisateurs de graver une chanson sur CD un nombre illimité de fois, de graver la même liste de lecture jusqu’à sept fois et d’écouter leur musique sur un nombre illimité d’iPod.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur