Bond des ventes de PDA communicants, Windows en tête

Régulations

Microsoft et son Windows Mobile est le premier à en profiter

Le marché des PDA retrouve un second souffle grâce au succès des terminaux équipés de fonctions téléphoniques (ou PDA communicants). Selon le Gartner, les ventes mondiales d’assistants personnels ont bondi de 40% à 5,1 millions d’unités au premier trimestre par rapport à la même période de 2006. Plus de 6 terminaux sur 10 sont communicants.

Rappelons que le Gartner distingue bien les PDA des smartphones, les premiers étant d’abord orientés agenda, bureautique messagerie, téléphone tandis que les seconds appartiennent d’abord à la famille des téléphones mobiles.

Mais certains terminaux qui sont des smartphones (les BlackBerry) sont intégrés au classement, alors que d’autres qui sont de vrais PDA communicants (comme le Treo) n’y figurent pas… Pourquoi ? On ne sait pas.

Le classement des fabricants de PDA est donc un peu étrange avec en tête RIM (18,1% de part de marché au premier trimestre 2007), suivi par Mio (11,1%) et Samsung (8,8%). Viennent ensuite Sharp avec 8,5% de PDM et Nokia avec 6,2%.

Sur le marché des systèmes d’exploitation pour PDA, PalmOS, remplacé par le logiciel d’Access Software, nouveau propriétaire de PalmSource depuis un an, poursuit sa descente aux enfers. Sa part de marché est passée de 13,3% au premier trimestre 2006 à 6,1% aujourd’hui.

Petite forme également pour RIM OS, le système d’exploitation qui équipe les très populaires BlackBerry. Sa part se replie de 25,3% à 18,1%, selon le Gartner.

Comme en 2006, c’est Microsoft et son Windows Mobile qui rafle la mise. En un an, la part de marché de l’OS progresse de 52,8% à 62,1% (3,2 millions d’unités). L’éditeur s’est rapidement imposé chez de nombreux fabricants. Et la tendance devrait se confirmer pour le reste de l’année avec le lancement de la version 6 de l’OS qui apporte notamment une meilleure gestion des contacts, un meilleur service de push e-mail ou Office en intégral.

Pour autant, il faut rappeler que le marché des smartphones reste encore sous la domination du britannique Symbian, contrôlé par Nokia. Or, les volumes se font dans ce segment.

Enfin, Linux ne parvient toujours pas à décoller. La part de l’OS libre dans les ventes de PDA repasse sous la barre des 1% avec 0,7%. Pourtant, les initiatives des fabricants et des éditeurs se multiplient mais les lancements de modèles sont encore rares.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur