Bottlerocket : AWS pousse son OS open source « spécial conteneurs »

CloudOrchestration
aws-bottlerocket

AWS lance une première bêta publique de Bottlerocket, OS open source dédié aux applications conteneurisées.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Amazon accentue la communication autour de Bottlerocket.

Sa branche AWS est à l’origine de ce projet open source qui vise à fournir un OS léger dédié aux applications en conteneurs.

Elle vient de lancer, en bêta publique, une première version « maison ».

Cette mouture, codée en Rust, se fonde sur le noyau Linux 5.4. Déployable en VM ou sur matériel nu, elle est préconfigurée pour une utilisation avec EKS (service Kubernetes géré d’AWS).

La gestion de l’OS est effectivement censée se faire par l’intermédiaire d’un orchestrateur.
Bottlerocket s’oppose, en ce sens, à Amazon Linux, orienté sur une gestion instance par instance.

bottlerocket-gestion

Autre différence : le mécanisme de mise à jour.
Amazon Linux fonctionne avec un gestionnaire de paquets. Bottlerocket applique quant à lui les updates sous forme d’images, téléchargées automatiquement depuis des dépôts AWS.

Un redémarrage est nécessaire pour finaliser les mises à jour. On l’automatisera éventuellement grâce à l’orchestrateur.

La version que propose AWS est connectée à plusieurs services cloud du groupe américain. Notamment pour le monitoring des conteneurs. Elle requiert au minimum une instance à 1 vCPU et 512 Mo de RAM.

AWS s’engage à fournir trois ans de support à compter de la disponibilité générale, prévue pour cette année.

Logo © AWS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT