Bourse: 3è lundi noir, pire qu'au 11 septembre 2001

Cloud

Vent de panique ce 6 octobre. Toutes les places boursières ont brutalement décroché. New York a chuté à -9%, comme Paris, avant de remonter à -3,58%

Les appels au calme des politiques et les promesses de soutien en faveur des banques en faillite n’ont pas empêché une nouvelle dégringolade généralisée des cours de bourse. Pire qu’en 2001.

A New York, le Dow Jones est passé sous la barre des 10.000 points pour la première fois depuis octobre 2004. Mais après avoir plongé dans l’après-midi à -9%, il est remonté, limitant la chute à -3,58%, soit une perte de 370 points à 9.955,50 points.

L’indice Nasdaq des valeurs technologiques a chuté de -4,34%, à 1.862,96 points, soit une perte de 84,43 points.

A noter le décrochage d’Oracle, -6,06% en réaction à un avertissement sur ses résultats lancé par le géant allemande SAP, son concurrent direct. Ce dernier a dévissé de -16,41% après avoir lancé un avertissement sur ses résultats car son activité a plongé ces dernières semaines.

Ebay a reculé de 5,54% après avoir averti que son chiffre d’affaires s’inscrirait dans le bas de la fourchette de ses prévisions au troisième trimestre. Il annonce une réduction de 10% de ses effectifs dans le monde.

Les investisseurs, malgré l’adoption du plan Paulson de 700 milliards de dollars pour sauver la finance américainer redoutent une déstabilisation générale des grandes institutions financières mondiales et de lourdes conséquences pour la croissance.

Dans ce contexte, les bourses asiatiques et européennes ont, elles aussi, connu leur troisième lundi noir de cette rentrée 2008.

Au Japon, le Nikkei a fortement chuté à l’ouverture ce mardi 7 matin, – 3,1% à mi-séance.

La dégringolade est la plus forte à Amsterdam et à Paris, où la chute dépasse les 9%.

L’Ibex a cédé 6,1% soit le ‘meilleur’ score du jour, le Dax perd 7% et le FTSE abandonne 7,4%.

A Paris, l’indice CAC40 a signé sa plus forte baisse depuis sa création en 1988, -9,04% à 3.711,98 points. C’est pire que lors du 11 septembre 2001, à -7,39%.

Aucune valeur du CAC 40 n’a terminé dans le vert.

Le cours de la banque franco-belge Dexia a plongé de -20,29%, en raison du prix modique de BNP Paribas (-5,39%) pour son rachat. La cotation de Fortis a été suspendue. EADS a perdu 9,1% à 11,64 euros.

Parmi les dégringolades les plus fortes, Alcatel Lucent, à -14%,76% à 2,27 euros, et Capgemini à -12,77%.

_ _ _

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 6 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 3 octobre (en pourcentage) . en baisse:France Télécom: 19,56 -4,07%

Alten: 20,18 -7,90%

Gemalto: 23,72 -8,66%

GFI: 3,50 -5,91%

Sopra: 39,61 -6,07%

STMicroelectronics: 6,74 -7,76%

Ingenico: 14,70 -8,07%

Altran: 4,40 -9,28%

Steria: 13,66 -10,60%

Dassault Systèmes: 33,14 -12,26%

Atos Origin: 26,55 -12,29%

Soitec Silicon: 3,38 -12,44%

Capgemini: 29 -12,77%

Alcatel-Lucent: 2,27 -14,76%

___


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur