Bourse : 3è séance consécutive en hausse

Cloud

Faut-il y voir des signes d’une seuil plancher, sur duquel pourrait se fonder la reprise? Il est un peu tôt pour s’en convaincre. Plusieurs nouvelles ont toutefois contribué à faire renaître l’espoir

A New York, le Dow Jones a fini en forte hausse de +3,46%, gagnant 239 points pour rapasser la barre des 7.000 points (7.170,06) points, revenant à plus de 7.000 points pour la première fois depuis fin février – mais à 46% en dessous de son plus haut historique d’octobre 2007.

Le Nasdaq a continué, lui aussi, de remonter avec une hausse franche de +3,97%, soit 54 points à 1.426,10 points.

Les bons indices du jour ont été une moindre baisse de consommation des ménages américains (ventes au détail stables à 0,1% en février) et des nouvelles relativement rassurantes sur des résultats d’entreprises.

Ainsi, General Electric a fait un bond de +12,72% à 9,57 dollars, car la notation peu enthousiaste de Standard & Poor’s a été moins mauvaise qu’attendu.

De même, forts rebonds dans l’automobile, General Motors à 17% et Ford à +7,14%, car GM a fait savoir qu’il y avait moins d’urgence sur sa trésorerie.

Craintes d’être peu ou prou nationalisées? Les banques se veulent également rassurantes, affirmant revenir à la rentabilité : Bank of America déclare avoir été en positif en janvier et février, rejoignant ainsi les déclarations de Citigroup et de JP Morgan.

En Europe, les places boursières ont toutes réagi positivement en fin de journée, certes, sur les bonnes tendances de Wall Street.

L’Eurostoxx 50 a gagné +1,54%, Francfort +1,08% et Londres +0,49%.

Et cela malgré de mauvais chiffres macroéconomiques en Allemagne, où la production industrielle a plongé de -7,5% en janvier (à ajouter aux -3,9% de décembre 2008). On constate que les investisseurs recommencent à racheter à bon compte des titres tombés très bas.

Nokia a bondi de +7,2% suite à des rumeurs sur de meilleurs prévisions de résultats que prévu.

La Bourse de Paris a engrangé sa 3è hausse consécutive, gagnant modestement il est vrai, +0,75% mais l’indice CAC 40 avait sombré de -3% en début de journée à cause d’un dévissage ponctuel des financières (plongeon de -7% pour BNP Paribas et de -6% pour Axa, qui ont ensuite remonté, BNP finissant à +3,6% et Crédit Agricole à +3,65%).

Le CAC 40 a failli repasser la barre des 7.000 points, en gagnant 20 points à 2.694,25 points, dans un volume d’échanges honorable de 2,9 milliards d’euros.

La France se rassure avec l’indice des prix à la consommation des ménages à +0,4% en février 2009 (contre +0,2% en février 2008). Mais à noter la dégringolade de Lagardère à -15%, mal notée par Citygroup.

Les valeurs technos restent, comme la veille, dispersées entre +3 et -2%.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 12 mars 2009, en valeur, et évolution par rapport au 11 mars (en pourcentage). . en hausseILIAD ( FREE ) 64.570(c) +3.31%

CAP GEMINI 23.880(c) +2.62%

GEMALTO 18.300(c) +1.39%

GFI 2.080(c) +0.97%

FRANCE TELECOM 17.090(c) +0.95%

SOITEC SILICON 2.332(c) +0.95%

ATOS ORIGIN 19.470(c) +0.78%

ALCATEL-LUCENT 1.034(c) +0.39%

ALTEN 10.030(c) +0.20%

. en baisse

SOPRA GROUP 23.32(c) -0.04%

STMICROELECTRONICS 3.369(c) -0.33%

DASSAULT SYSTEMES 27.500(c) -1.11%

GROUPE STERIA 8.900(c) -1.33%

INGENICO 11.780(c) -1.34%

ALTRAN TECHNOLOGIES 1.857(c) -2.26%

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur