Bourse : accueil favorable au second mandat de George Bush

George W. Bush est réélu Président des Etats-Unis.

Mais l’Irak rappelle que l’Amérique est en guerre, avec son lot de décapitations, quatre pour la seule journée de mercredi, d’enlèvements, six, et l’explosion d’une voiture piégée à Bagdad. Le monde des affaires, entraîné par la réélection de son candidat – Wall Street reste majoritairement favorable à George W. Bush ? a marqué par un rebond sensible de la Bourse américaine la victoire du candidat républicain. La Bourse de New York a fêté Bush, avec un rebond tout à la victoire du Président sortant, entaché cependant par la remontée du cours du pétrole. Le Dow Jones bondit de 1,01% à 10.137,05 points, et le Nasdaq de 0,96% à 2.004,33 point, pour la première fois au dessus de la barre des 2000 depuis le début juillet. Plus nuancée et attentive à l’évolution des résultats des élections américaines, la Bourse de Paris termine la séance de ce mercredi 3 novembre sur une hausse timide, la troisième consécutive. Le CAC40 gagne 0,11% à 3.769,93 points. Les commandes industrielles aux Etats-Unis en septembre ont enregistré un nouveau repli de 0,4%, mais la partie services de l’indice ISM ressort à 59,8% en octobre, en nette et inattendue progression. Le cours du pétrole brut profite de la politique du gouvernement Bush jugée favorable à un cours élevé. Le Nymex est donc remonté en cours de séance, au fur et à mesure que la victoire du candidat républicain été acquise. Le baril de brut léger est repassé au dessus de la barre des 50 dollars, à 50,88 dollars à la clôture. Par un phénomène inverse, le dollar est reparti à la baisse. La réélection de George W. Bush laisse craindre un prolongement des tensions sur la lutte contre les déficits américains. L’euro en profite pour se redresser à 1,2820 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques sont restées bien orientées, Equant reprend 4,5%, Atos Origin gagne 3,33%, STMicroelectronics 1,85%, SoiTec 1,54%, Capgemini 0,78% et Alcatel 0,09%. A l’opposé, le marché continue de sanctionner Sagem, le titre recule de 2,10%, et Snecma, en retrait de 2,16%, sur le projet de méga fusion qui a du mal à obtenir l’agrément des investisseurs. Les entreprises américaines qui publiaient leurs résultats trimestriels ce mercredi ont largement profité de l’effet Bush ! Time Warner gagne 1,90% malgré des résultats certes conformes aux attentes, mais en baisse (lire notre article). Le groupe de Barry Diller, InterActive Corp, bondit de 13,68% sur ses résultats trimestriels, malgré un recul de ses revenus, de 7% à 1,5 milliard de dollars, mais avec une progression de son bénéfice à 181 millions de dollars. Parmi les valeurs Internet, le leader des ventes en ligne de voyages Priceline.com confirme la bonne santé du secteur avec une progression de 2,05% suite à la présentation de ses résultats trimestriels. Chiffre d’affaires en baisse à 235,9 millions de dollars, mais bénéfice en hausse à 9,3 millions.