Bourse : Alcatel face à l’armée américaine

Cloud

Pendant que les Bources européennes marquent une pause, Wall Street dopée
par les résultats des valeurs technologiques emmenées par la forte progression
de Cisco a terminé la semaine dans le vert

Les implications sur la sécurité nationale des Etats-Unis du rachat de Lucent Technologies par le français Alcatel sont au c?ur de l’audition que mènera la Commission de la Défense de la Chambre des Représentants américains mardi prochain. La pression monte et le titre Alcatel a reculé de -1,54 %.

Les valeurs télécoms européennes se sont placées dans le sillage de Deutsche Telekom, qui a reculé de -2,45 % après la déception engendrée par la publication de précisions en deçà des attentes du marché. France Télécom a reculé de -0,80 %.

La Bourse de Paris a repris son souffle et résisté de son mieux à la tendance baissière de ses homologues européennes, mais elle termine symboliquement dans le rouge, avec le CAC40qui a reculé de -0,02 % à 5.447,50 points.

La Bourse de New York termine la semaine, marquée par les élections à mi-mandat et la victoire démocrate, sur une petite hausse sans grande vigueur. Le Dow Jones a progressé symboliquement de 0,04 % à 12.108,43 points et le Nasdaqde 0,58 % à 2.389,72 points.

Le dollar est resté stable, à 1,2837 dollar pour 1 euro, toujours plombé par le projet de diversification des réserves de change de la Banque de Chine. Le cours du pétrole est repassé au dessous des 60 dollars, le baril de brut léger a terminé la semaine à 59,59 dollars au Nymex.

Vivendi, dont le titre a progressé de 0,74 %, a profité de l’accord signé par Microsoft avec sa filiale Universal Music, qui fournira son catalogue à Zune Marketplace, le site de téléchargement associé au baladeur numérique de Microsoft, et percevra un pourcentage sur les ventes de ce dernier.

Infogrames a profité des résultats encourageants de sa filiale américaine Atari, qui en cédant marques et studios a engagé son redressement, et son titre a progressé de 9,30 %. La valeur de l’action est si basse, 47 centimes, que le moindre mouvement est spéctaculaire?

Steria a gagné 5,07 %, UbiSoft 2,25 %, EADS 1,81 %, Capgemini 1,08 %, Gemplus 0,71 %, Business Objects 0,56 %, Atos Origin 0,32 %, Thomson 0,22 %.

Iliad a reculé de -0,07 %, Soitec -0,47 %, Sopra Group -0,58 %, GFI Informatique -0,64 %, Dassault Systèmes -0,80 %, Altran -0,84 %, Oberthur CS -1,12 %, Alten -1,27 %, Gemalto -1,62 %, STMicroelectronics -1,66 %,

A Wall Street, malgré des résultats trimestriels en forte progression, le titre Nvidia a reculé de -2,50 %. Il souffre d’une progression sans doute trop forte de sa valorisation depuis quelques semaines qui a incité les investisseurs à prendre leurs bénéfices sans attendre.

Le doute s’installe sur la capacité du groupe de médias Walt Disney à maintenir sa croissance, malgré la publication de résultats trimestriels encourageants. Le titre a chuté de -3,51 %.

Red Hat a progressé de 4,02 %, eBay 1,58 %, Symantec 1,31 %, Oracle 1,29 %, Applied Materials 1,15 %, HP 1,09 %, Amazon.com 1,08 %, Electronic Arts 0,97 %, Intel 0,78 %, Google 0,19 %, Cisco 0,11 %.

Microsoft a reculé de -0,07 %, Yahoo -0,22 %, Apple -0,26 %, Dell -0,36 %, Adobe -0,71 %, IBM -0,71 %, Sun -2,77 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur