Bourse : Alcatel, France Télécom à la hausse, dans un contexte médiocre

Cloud

Une séance sans envergure, hésitante, et des valeurs technologiques qui se
sont placées en retrait; la Bourse de Paris a sauvé l’honneur en préservant le
seuil des 5.500 points

Après l’annonce du report de la publication de ses résultats trimestriels et la révélation d’un approfondissement des investigations de la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse américaine, sur certaines méthodes comptables, Dell a été particulièrement chahuté à Wall Street: le titre a perdu -2,52 %.

Les places boursières européennes ont hésité pour finalement terminer en ordre dispersé. La Bourse de Paris a fini dans le rouge tout en préservant les 5.500 points. Le CAC40 a perdu -0,11 % à 5.505,72 points.

En terminant au dessus des 12300 points, la Bourse de New York a franchi un nouveau record historique. Le Dow Jones a progressé de 0,44 % à 12.305,82 points et le Nasdaqde 0,26 % à 2.449,06 points.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a rebondi de 0,2 % en octobre, et augmenté de 4,9 % en un an. Les prix à la consommation se sont repliés de -0,5 % en octobre, pour le deuxième mois consécutif et en dessous des attentes.

Le dollar s’est légèrement repris, à 1,2792 dollar pour 1 euro, après la publication du chiffre des entrées nettes de capitaux aux Etats-Unis en septembre, 53,7 milliards de dollars, loin de combler le déficit commercial de 674,3 milliards.

L’Opep ne respectera probablement pas la baisse de son quota de production en novembre. Le cours du pétrole brut léger en a profité pour baisser fortement, à 56,26 dollars le baril au Nymex.

Démentant l’article des Echos qui affirme qu’Airbus pourrait accueillir de nouveaux investisseurs avant la fin de l’année, EADS a vu son titre progresser de 1,16 %.

Le bénéfice net ajusté de Vivendi, à 731 millions d’euros, a progressé de 28,2 % au troisième trimestre. Le titre n’a cependant enregistré qu’une progression de 0,13 %.

Après son spectaculaire bond de 86 % en quatre séances, et l’approbation du plan de restructuration de la dette du groupe par l’assemblée générale extraordinaire de mercredi, le titre Infogrames a sans surprise été corrigé de -15 %.

Les résultats de l’offre publique d’échange (OPE) de Gemalto sur Gemplus, initialement prorogée à la demande de la Commission de Surveillance du Secteur Financier de Luxembourg, seront publiés vendredi. Le titre Gemalto en a profité pour bondir de 6,45 % et Gemplus de 6,43 %.

Atos Origin a progressé de 1,41 %, Alcatel +1,34 %, Dassault Systèmes 1,16 %, France Télécom +0,94 %, Capgemini 0,77 %, STMicroelectronics 0,490 %, Thomson 0,21 %. GFI Informatique est resté stable.

A la baisse : Sopra Group -0,25 %, UbiSoft -0,48 %, Alten -0,76 %, Business Objects -0,82 %, Altran -0,92 %, Steria -1,08 %, Iliad -1,23 %, Soitec -1,58 %, Oberthur CS -1,67 %.

A Wall Street, le premier équipementier mondial des semi-conducteurs Applied Materials a publié des résultats trimestriels en très nette progression, 47 % pour le chiffre d’affaires à 2,52 milliards de dollars et 82 % pour le bénéfice net à 449 millions. Mais en anticipant une fourchette de BPA entre 26 et 27 cents pour le trimestre en cours, l’équipementier a déçu les marchés qui attendaient 29 cents, et le titre a reculé de -3,54 %.

Profitant du relèvement par UBSde son objectif de court, Research in Motion (RIM), le fabricant du Blackberry, a vu son titre bondir de 4,49 %.

Cisco a progressé de 2,07 %, Apple 1,86 %, Microsoft 1,20 %, Adobe 1,11 %, HP 0,85 %, Google 0,81 %, Sun 0,55 %, Amazon.com 0,54 %, IBM 0,39 %, Symantec 0,14 %, Intel 0,03 %.

A la baisse, Oracle -0,10 %, Electronic Arts -0,17 %, eBay -1,80 %, Yahoo -1,88 %,


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur