Bourse : Alcatel, les contrats ne paient pas

Cloud

A un bond succède un repli… car les investisseurs prennent leurs bénéfices. La séance de ce mercredi 3 août ne déroge pas à la règle: les places boursières européennes ont terminé en repli.

Alcatel continue d’aligner les contrats, un pour la Belgique et deux pour l’Egypte, un autre avec Hubei Telecom, filiale de China Telecom, un autre encore avec VivaCell, 2è opérateur mobile en Arménie – tous ces contrats annoncés ces dernières heures (lire nos articles). Mais pour une fois la persévérance ne paie pas et le titre recule de -0,10%. Après la séance de mardi en forte hausse, la Bourse de Paris consolide et se replie légèrement sur les prises de bénéfices, le pétrole qui repart à la baisse limitant ses pertes. Le CAC40 recule de -0,17% à 4.495,48 points. En contradiction avec la tendance estivale, le volume d’échanges, à 3,8 milliards d’euros, s’est révélé relativement fourni, amplifiant les prises de bénéfices. La Bourse de New York joue la stabilité. Après un départ à la baisse, le pétrole offre le rebond qui lui permet de terminer en quasi équilibre, légèrement positif. Le Dow Jones gagne 0,13% à 10.697,59 points, et le Nasdaq 0,06% à 2216,81 points. A Wall Street, on notera la performance du fabricant d’articles de sport Reebook, dont le titre bondit de 30,01% après l’annonce d’un accord de rachat avec Adidas-Salomon, pour 3,8 milliards de dollars. Adidas vise le marché américain et la place de numéro un détenue par Nike. L’indice ISM américain des services déçoit en juillet, en se contractant à 60,5, contredisant la performance de l’ISM du secteur manufacturier publié lundi. L’accumulation des indices favorables depuis le début de la semaine ‘profite’ à l’euro. Le dollar s’inscrit en forte baisse, à 1,2334 dollar pour 1 euro. Malgré des statistiques US contradictoires, stock de brut en hausse et d’essence en baisse, le cours du baril de pétrole brut léger est repassé sous la barre des 61 dollars au Nymex, à 60,86 dollars. Après leur progression des jours précédents, les valeurs technologiques sont les premières à se replier sous les prises de bénéfices. Axalto perd -2,50%, Atos Origin -1,85%, Iliad -1,71%, Soitec -1,70%, Vivendi Universal -1,20%, France Télécom -1,08%, Business Objects -1,00%. Quelques progressions, cependant, Altran qui gagne 1,98%, Ubi Soft 1,20%, Thomson 1,14%, Dassault Systèmes 0,88%, Steria 0,87%. Time Warner recule de -0,86% après l’annonce d’une perte trimestrielle de 321 millions de dollars. Le géant des médias a provisionné une charge de 3 milliards de dollars pour solde auprès des autorités de tutelle (DoJ et SEC) des procédures concernant les irrégularités comptables de America Online (lire notre article). Le fabricant de circuits intégrés National Semiconductors chute de -3,15% après que Morgan Stanley ait révisé sa recommandation à la baisse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur