Bourse : Alcatel recule, la fusion ne fait pas l’unanimité

Cloud

L’absence d’annonce majeure ou de données macroéconomiques sensibles a profité aux marchés boursiers qui ont débuté la semaine sur une note positive. Les technos ont évolué en ordre dispersé

Retour de bâton sur

Alcatel. Après avoir soulevé l’enthousiasme à l’annonce du rapprochement avec Lucent, les avis opposés se font entendre et le titre a reculé de -1,46 %, perdant une partie des gains de la semaine dernière. La réaction ‘naturelle’ du marché (l’acquéreur recule quant le racheté grimpe), a tardé à peser sur le titre, l’annonce du rapprochement ayant surpris les investisseurs, s’inscrivant de plus dans une logique industrielle. Le ‘retour de bâton’ était attendu et ne surprend pas, avec des volumes d’échanges finalement assez faibles. Mais le titre Alcatel, loin d’être surévalué, a conservé son potentiel de hausse à moyen terme. La Bourse de Paris rebondit et revient se placer à proximité des 5200 points avec le soutien des valeurs de l’énergie qui profitent d’une nouvelle flambée du pétrole. Le CAC40 a gagné 0,30 % à 5.190,27 points. Même tendance désordonnée à la Bourse de New York, à la veille d’une nouvelle période de publication de résultats trimestriels. Le Dow Jones a terminé en hausse de 0,19 % à 11.141,33 points, mais le Nasdaq a reculé de -0,25 % à 2.333,27 points. Le dollar reste indécis, à 1,2108 dollar pour 1 euro, mais pourrait se replier mardi avec la publication de l’indice ZEW du climat des affaires en Allemagne. Le cours du pétrole n’en finit plus de grimper avec les tentions géopolitiques, à la satisfaction des valeurs pétrolières. Le Brent du pétrole de la Mer du Nord a même dépassé les 69 dollars le baril. Au Nymex, le baril de brut léger a terminé à 68,74 dollars. Après le relèvement des prévisions de iSuppli pour les ventes mondiales de semi-conducteurs, la titre STMicroelectronics a gagné 0,65 %. Les valeurs technologiques se sont partagées entre consolidation et rebond. Gemplus a gagné 2,43 %, GFI Informatique 0,99 %, Vivendi Universal 0,80 %, Capgemini 0,43 %, Sopra Group 0,41 %, Alten 0,28 %, France Télécom 0,11 %. Business Objects a reculé de -1,32 %, Iliad -1,08 %, Atos Origin -1,01 %, Antran -0,95 %, Dassault Systèmes -0,89 %, Oberthur -0,82 %, Thomson -0,67 %, Ubi Soft -0,58 %, Soitec -0,22 %, Unilog -0,21 %. A Wall Street, après l’annonce du rachat de JBoss par Red Hat, le tire de ce dernier, éditeur de la première distribution Linux, a bondi de 8,82 %. Malgré la révision à la hausse des prévisions d’iSuppli sur le marché des semi-conducteurs, L’intermédiaire UBS a estimé que les fabricants ne consommeront pas l’intégralité de leurs budgets d’équipement sur cet exercice, et a abaissé sa recommandation sur les équipementiers du secteur. Le titre Applied Materials recule de -1,94 %. Google a progressé de 2,52 %, Symantec 1,51 %, Adobe 1,49 %, Yahoo 0,87 %, Cisco 0,86 %, Intel 0,62 %, Oracle 0,58 %, Microsoft 0,15 %. Sun a reculé de -2,48 %, Apple -1,60 %, Electronic Arts -1,35 %, Amazon.com -1,29 %, HP -0,81 %, IBM -0,46 %, eBay -0,44 %, Dell -0,13 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur